Connexion
6 164 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Tout comprendre des réseaux sociaux d'entreprise (RSE)

Tout comprendre des réseaux sociaux d'entreprise (RSE)


Les réseaux sociaux... Cela fait maintenant presque vingt ans que ces outils ont engendré un phénomène mondial. Plus encore, ils ont dépassé le cadre de la sphère privée et trouvent désormais leur place dans le monde de l'entreprise. Ainsi sont nés les réseaux sociaux d'entreprise.


Définition

Le RSE, ou réseau social d'entreprise, peut être synonyme de deux choses ; d'une part, il peut représenter un groupe de personnes au sein d'une entreprise, réuni par un outil de réseau social. D'autre part, il permet de faire référence à l'outil en question.

Il est important de ne pas confondre un RSE et une RSE ; bien que portant les mêmes acronymes cette dernière est en fait la responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises, quelque chose de complètement différent. Afin de faciliter la compréhension, le terme "RSE" sera employé ici uniquement dans le cadre des réseaux sociaux d'entreprise.

Bref, le RSE : quel est son but ? Tout comme les réseaux sociaux à la Facebook, Instagram, Twitter, ou Snapchat, les RSE ont pour objectif de réunir les collaborateurs, les actionnaires, ou encore les clients d'une entreprise afin de permettre une meilleure collaboration dans un cadre exclusivement professionnel, souvent au sein d'une seule et même entreprise.

Le nombre de fonctionnalités réel d'un RSE peut varier fortement en dépend de la solution ainsi que de son utilisation au sein de l'entreprise. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des fonctionnalités d'un RSE :

1. Chat & Messaging : tout comme un réseau social public, la base du RSE est de donner la possibilité aux employés d'échanger, soit par le biais d'un chat en live ou par un système de messagerie privé.

2. Échange de documents : Un autre élément fondamental du RSE, l'échange de documents et de connaissance est grandement facilité par ce type d'outil.

3. Création de profils : À l'image de Facebook, un RSE permet également de créer un profil public que vos collègues pourront admirer !

4. Blogging : Comme pour tout réseau social qui se respecte, certains RSE permettent de partager avec les autres utilisateurs des informations importantes sous la forme de blog ou de microblog.

5. Gestion de projet : L'un des objectifs avéré du RSE est de permettre une meilleure collaboration entre coéquipiers. Grâce à la gestion de données en temps réel d'un RSE, la gestion de projet en live peut s'effectuer bien plus facilement, et ce même avec des équipes qui ne sont pas dans le même bâtiment, voir le même pays !

6. La relation client : Dans certains cas, on retrouve des RSE qui ne servent pas uniquement aux employés, mais également aux clients d'une entreprise, permettant une meilleure gestion et prise en main des demandes du client. 


Quelques chiffres

En septembre 2017, plus d'une grande entreprise sur deux était équipée d'un RSE, et 26% envisageaient un projet de mise en place d'un RSE dans le court terme. Des chiffres impressionnants tirés d'une étude compréhensive de BDO et IGS-RH, mais qui sont tempérés par un taux d'utilisation relativement faible de 25% parmi les managers, et encore moins chez les autres collaborateurs. 

Des résultats qui peuvent surprendre au premier abord mais qui s'expliquent par certains facteurs. En effet, l'un des principaux freins à l'acceptation du RSE au sein des collaborateurs est, selon l'étude, la hiérarchie. Souvent, le RSE représente pour l'employeur un moyen innovant d'améliorer l'engagement du collaborateur et de créer plus de transversalités au niveau hiérarchique.

Cependant, l'étude démontre que dans 46% des cas, la mise en place de groupes au sein du RSE se fait par le manager d'équipe, transférant simplement la hiérarchie existante sur la plateforme virtuelle :

  • "- 76 % de membres de groupes appartiennent à l’équipe du manager créateur du groupe
  • - 87 % de contributeurs appartiennent à l’équipe du manager créateur du groupe"

Pour autant, l'étude argumente sur le fait que ce n'est pas nécessairement le RSE qui est à l'origine de ce manque d'enthousiasme dans cette méthode de collaboration.

La faute serait plutôt due à "l’héritage des rigidités hiérarchiques et bureaucratiques (qui) empreigne les esprits; (au) pouvoir du manager et, au-delà de lui, la puissance de la ligne hiérarchique (qui) s’imposent et structurent les modes de coordination entre l’ensemble des acteurs," selon IGS-RH & BDO.

Par conséquent, un espoir subsiste pour le succès des RSE qui peuvent encore évoluer et se démarquer au sein des entreprises prêtes à se séparer de la vieille hiérarchie en faveur d'une norme collaborative plus transversale.


Les principaux acteurs à suivre

De nombreuses solutions peuvent être considérées comme des RSE, ou du moins comportant des fonctionnalités de RSE ; l'une des plus utilisées, par exemple, reste la G Suite de Google. Comme certains d'entre vous le savent, elle comporte des fonctions de partage de documents ainsi qu'un live chat.

Un autre exemple connu de tous : Office 365 de Microsoft, qui a intégré il y a quelques années une solution du nom de Yammer dans la suite d'Office. Plus évolué que G Suite, ce RSE propose de nombreuses fonctionnalités pour accroître la collaboration au sein de l'entreprise, et a l'avantage d'être entièrement compatible avec les différents outils de bureautique proposés par Microsoft.

Un dernier géant de la technologie vient s'immiscer dans le monde des RSE et dans cette liste : Facebook. Vous avez peut-être entendu parler de Workplace by Facebook, un RSE qui rivalise avec les fonctionnalités de Yammer grâce à de nombreuses possibilités d'intégration de solutions tierces, ainsi qu'une interface utilisateur qui pourrait vous être familière (à savoir, un copier-coller à quelques détails près du réseau public de Facebook).

Si vous êtes contre l'utilisation des produits proposés par les multinationales, ne vous inquiétez pas ; il existe également des solutions proposées par des entreprises comme Jamespot, Jalios, Salesforce ou encore Azendoo, pour n'en citer que quelques-unes !


Les livres blancs à consulter


Mettre en place un réseau social d'entreprise

Livre blanc de Jamespot

Le guide pour réussir la mise en place de votre RSE en toute sérénité.

L'entreprise qui travaille en réseau

Livre blanc de CCI Touraine

A chaque entrepreneur son réseau ! CCI Touraine analyse les réseaux d'entreprise en place et vous propose de découvrir son rapport à ce propos.

Jalios Digital Platform 9.0 - De l’internet de communication à l’intranet collaboratif

Livre blanc de Jalios

Ce livre blanc fonctionnel décrit la solution Jalios, tout-en-un, modulaire et cohérente pour réussir vos projets Intranet/Extranet collaboratif et social ainsi que vos projets Internet.

Mettre en mouvement les acteurs de l’entreprise pour réussir sa transformation

Livre blanc de Lecko

Un état de l’art des réseaux sociaux d’entreprise.

Mode collaboratif ou collaboratif à la mode ?

Livre blanc de IGS-RH & BDO

Ce rapport examine en détail l'utilité des RSE au sein des entreprises.

Le guide non officiel de l'offre collaborative Office 365 - Vol. 3

Livre blanc de Lecko

Cette étude vous aidera à plonger dans l'univers Microsoft afin de mieux l'appréhender. Lecko vous présente cette 3ème édition en se positionnant comme un expert des solutions Microsoft sans être dans l'écosystème Microsoft.

RSE : opportunités de croissance pour la filière informatique ?

Livre blanc de Jamespot

L’objectif recherché par l’étude était de comprendre l’importance que revêtait la dimension « sociale » pour leur activité aussi bien d’un point de vue marketing pour leur usage propre que par rapport à son intégration à leur périmètre applicatif aux bénéfices de leurs clients.

Comprendre le digital interne avec Office 365 et ses opportunités

Livre blanc de Digital Inside

Ce livre blanc est destiné à celles et ceux qui veulent comprendre les enjeux et les opportunités du Digital Interne d’Entreprise et savoir comment en bénéficier…