Connexion
7 563 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Mobilité professionnelle vs. Mobilité en entreprise : quelles différences ?

Mobilité professionnelle vs. Mobilité en entreprise : quelles différences ?


L'expression de la mobilité peut prêter à confusion dans le contexte actuel. Ce terme définit en réalité un très grand nombre de propriétés différentes, allant de la simple notion du mouvement au concept de la mobilité informatique qui est bien plus abstrait. Rajoutez à cela la notion de mobilité au sein des végétaux (pour la petite anecdote biologique, on appelle ça une nastie), et on se retrouve bien vite perdu...

Bref, rassurez-vous, nous ne sommes pas là pour vous parler de mobilité biologique, un sujet qui comme vous pouvez vous en douter peut vite devenir très compliqué (et un peu barbant pour le non-initié, soyons honnête). Non, aujourd'hui nous allons nous lancer dans quelques explications concernant la mobilité professionnelle ainsi que la mobilité en entreprise : deux sujets qui peuvent paraître identiques à la surface, mais qui sont en réalité très différents l'un de l'autre.

Afin que tout soit clair dans ce dossier, nous avons préféré segmenter la définition en deux parties distinctes : nous commencerons donc par définir la mobilité professionnelle, et finirons sur la mobilité en entreprise.


Définition

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE

La mobilité professionnelle est peut-être la notion la plus simple à définir des deux définitions que nous vous proposons aujourd'hui. En résumé, la mobilité professionnelle représente un ou plusieurs changements dans la manière d'exercer son activité professionnelle.

Il existe deux formes de mobilité professionnelle : la mobilité interne et la mobilité externe.

  • La mobilité interne : qu'est-ce que c'est ?
  • La mobilité interne est, pour résumer, le terme "officiel" (et soyons honnête, très corporate) pour une promotion, ainsi que pour tout autre changement de poste au sein d'une entreprise, que ce changement implique ou non une augmentation de salaire ou simplement un changement de service. D'un point de vue entrepreneurial, cette mobilité interne peut soit être volontaire (proposée par le collaborateur, donc), soit être pilotée par l'entreprise elle-même.

Bien entendu, la mobilité interne est packagée avec son lot d'avantages et d'inconvénients. Du point de vue du collaborateur, la mobilité interne peut représenter une belle occasion pour diversifier ses compétences professionnelles et acquérir une nouvelle expérience professionnelle dans un cadre qui lui est déjà familier.

Du point de vue de l'employeur, la mobilité interne résout plusieurs problématiques auxquelles une entreprise peut faire face :

1. Une réduction des coûts de recrutement - Tout recruteur sait qu'un recrutement en externe peut coûter très cher. La mobilité interne facilite le processus de recrutement, car de manière générale l'entreprise connaîtra déjà un minimum les capacités du collaborateur qui souhaite changer de poste.

2. Gérer les talents, fidéliser et motiver les collaborateurs - Un bon employeur sait aujourd'hui que la notion de la carrière "unique" (ou un salarié reste dans une seule profession toute sa vie) se meurt progressivement, notamment chez la génération Y et Z. La mobilité interne résout ainsi cette problématique en facilitant la transition d'un collaborateur qui souhaite changer de travail, tout en retenant le talent que ce dernier possède au sein de la structure. Par ailleurs, ce changement sera souvent accompagné d'un regain de motivation par le collaborateur pour découvrir son nouveau poste.

3. Une amélioration de la synergie des services d'une entreprise - À partir d'une certaine taille, les différents services d'une entreprise deviennent inévitablement cloisonnés, et l'interaction entre salariés de différents services peut être complexe, voire impossible (c'est après tout la nature humaine de vouloir rester auprès de ses semblables). La mobilité interne permet donc, par exemple, à un collaborateur au sein du service de comptabilité de passer au service juridique ou de la relation client, améliorant ainsi la communication entre ces services. Si l'on considère cette notion à grande échelle avec plusieurs dizaines de mobilités internes, la notion ne peut que tirer la synergie de l'entreprise vers le haut.

Quelques inconvénients viennent tout de même complémenter cette liste d'avantages :

1. Déstabilisation des services - Dans le cas d'un recrutement en interne, le départ d'un collaborateur de tel ou tel service peut avoir un effet négatif sur ledit service si son remplaçant n'est pas en mesure de maîtriser le rôle.

2. Un manque de renouveau des effectifs - Nous le savons tous qu'à partir d'un certain moment presque tous les collaborateurs souffrent de ce qu'on appelle le "Tunnel vision", une vision étroite de la façon de travailler qui produit un frein au développement de la culture d'entreprise. Il faut donc éviter d'appliquer exclusivement une stratégie de mobilité interne à une entreprise, et s'assurer de recruter en externe pour obtenir une nouvelle vision des choses.

  • La mobilité externe : de quoi parle-t-on ?
  • A contrario de la mobilité interne, la mobilité externe concerne uniquement un collaborateur, et non l'entreprise. Encore une fois, c'est une expression quelque peu corporate pour décrire très simplement un collaborateur qui part vers une nouvelle entreprise ou se reconvertit professionnellement.

C'est un choix auquel chacun d'entre nous doit faire face à divers moments dans sa vie et qui comporte de nombreux avantages, mais également des risques. Tout comme avec la mobilité interne, cela représente pour le collaborateur une occasion de diversifier ses expériences professionnelles, mais permet également de découvrir une nouvelle structure, de découvrir de nouvelles méthodes de travail...

Toutefois, les inconvénients sont également nombreux, car changer d'entreprise présente forcément certains risques inhérents comme le fait de devoir repasser une période d'embauche (période d'essai, etc.), la perte des avantages qui pouvaient être présents avec l'entreprise précédente, ou encore devoir s'adapter à une nouvelle méthode de travail qui n'est pas nécessairement le meilleur pour le collaborateur.

 

MOBILITÉ EN ENTREPRISE

On associe assez régulièrement l'expression de mobilité en entreprise à la mobilité professionnelle. Une recherche rapide sur Google vous dira plus ou moins la même chose.

Toutefois, une nouvelle définition commence à se populariser auprès de certaines entreprises, et notamment auprès des entreprises liées à la télécommunication et aux technologies d'organisation du travail. Malheureusement cette définition prête également à confusion, et mérite d'être clarifiée ici.

La mobilité est aujourd'hui associée non seulement au mouvement physique et métaphorique, mais également aux smartphones (une conséquence logique de la propagation du terme anglophone mobile dans la langue française pour décrire un téléphone portable). Résultat : dans certains cas, la mobilité en entreprise fait allusion à l'utilisation des smartphones, tablettes et autres outils numériques portatifs en entreprise comme moyen de travail.

La mobilité en entreprise dans le sens informatique du terme est un monde où il existe un nombre assez conséquent d'acronymes qui méritent d'être clarifiés pour le commun des mortels qui ne fréquente pas nécessairement ce milieu, mais qui risque à un moment d'en entendre parler.

EMM - S'il y a bien un acronyme à retenir, c'est celui-ci. L'Enterprise Mobile Management, ou pour lui donner son titre français la gestion mobile de l'entreprise, est un ensemble de solutions et de services permettant à une entreprise de gérer et de sécuriser les données présentes sur les outils mobiles des collaborateurs.

MDM - À ne pas confondre avec le Master Data Management, le Mobile Device Management est une sous-catégorie d'EMM qui se spécialise exclusivement dans la gestion des données mobiles.

MAM - Le Mobile Application Management, une deuxième sous-catégorie de l'EMM qui se concentre uniquement sur la gestion des applications mobiles.

MIM - Énième sous-catégorie de l'EMM, le Mobile Identity Management permet de maîtriser la gestion des accès aux outils mobiles d'un collaborateur.

Cette liste est loin d'être exhaustive ; toutefois, par souci de clarté nous avons préféré nous limiter aux acronymes les plus répandus dans le secteur.


Quelques chiffres

38 % des Français actifs ont vécu une mobilité externe ou interne ces cinq dernières années (source : Monster / IFOP)

68 % de ces mêmes Français en ont tiré une expérience positive (source : Monster / IFOP)

Changer de métier est le souhait de 13 % des 20 à 50 ans (source : Insee)

9 Français sur 10 utilisent leur téléphone personnel au travail (Source : Deloitte)


Les principaux acteurs à suivre

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE

Dans le cadre de la mobilité professionnelle, il existe de nombreuses structures, souvent publiques, qui sont à la disposition des entreprises et des salariés pour faciliter les démarches pour être plus mobiles. En voici quelques exemples :

  • Apec - L'Association pour l'emploi des cadres accompagne les cadres dans leur recherche d'emploi tout au long de leur carrière.
  • Insee - L'Insee étudie notamment certains thèmes spécifiques tels le marché du travail, l'emploi de manière globale et les entreprises.
  • Pôle Emploi - Inutile de vous faire un dessin sur les capacités du Pôle Emploi en matière de mobilité professionnelle...
  •  

MOBILITÉ EN ENTREPRISE

Pour ce qui est de la mobilité en entreprise, nous avons décidé de vous présenter un certain nombre d'acteurs considérés comme leaders dans le marché des EMM.

  • Cisco - Fondé en 1984 et spécialisé dans le matériel informatique, notamment en matière de réseaux et de serveurs. Cisco propose entre autres un large choix de produits et de services liés à la mobilité de l'entreprise.
  • Citrix - Fondé en 1989, Citrix propose parmi de nombreux produits informatiques des solutions de mobilité.
  • IBM - L'un des leaders historique et incontesté du marché informatique, IBM propose une gamme relativement conséquente de solutions liées à gestion de mobilité.

Les livres blancs à consulter


L'essentiel pour une mobilité internationale réussie

Livre blanc de APRIL International Care

Réussir sa mobilité internationale est un enjeu majeur : APRIL International Care vous propose un livre blanc détaillant les éléments indispensables à retenir.

Communications unifiées - La mobilité et la collaboration au cœur des métiers

Livre blanc de Hexatel

Un livre blanc sur les communications unifiées à l'ère du VoIP.

Le petit guide de la mobilité en entreprise

Livre blanc de Appaloosa Store

Conseils et outils afin d'améliorer l'initiative de mobilité en entreprise.

Organiser les plannings des équipes mobiles

Livre blanc de Aurélie Anselin (IFAG) & Geoconcept

Interventions techniques, visites de maintenance ou de contrôle, visites commerciales : les étapes clés pour implémenter une solution de gestion planning de Field Service Management dans son entreprise.