Connexion
10 580 Livres Blancs | | 1 600 |

Etude des salaires Tech en Ile-de-France 2021

"Cette étude des salaires propose une vision empirique des tendances de marché et des fourchettes de salaire observées pour les postes en startup et PME innovantes."

  • EditeurUrban Linker
  • Version PDF - 17 pages - 2021 - Français

Introduction ou extrait du livre blanc

"Selon l’INSEE, 360 500 emplois du privé ont été détruits en 2020. Pourtant, les entreprises du Digital que nous accompagnons ont fait mieux que de résister.

En effet, la crise sanitaire et les confinements successifs ont fait exploser l’eCommerce (+50% de trafic), les paiements digitaux, le gaming ou la téléconsultation médicale pour ne citer qu’eux. Autant de secteurs largement investis par des startups innovantes. Quant au télétravail, multiplié par 10 quasiment du jour au lendemain, il a imposé aux organisations de s’adapter très rapidement en utilisant des outils de visio-collaboration et en utilisant des logiciels SaaS adaptés à un travail en confinement. Là encore, ce sont essentiellement des startups qui créent ces applications et développent ces outils.

Dans le même temps, l’écosystème tech français affichait 620 levées de fonds en 2020 pour 5,4 milliards d’euros levés : un record (+7% vs. 2019) qui propulse la France au 2ème rang européen, derrière la Grande-Bretagne mais devant l’Allemagne, pour la première fois. Or, et nous l’observons au quotidien chez Urban Linker, une levée de fonds implique systématiquement de la création d’emplois, dont plus de 90% sont des CDI. 

Il en résulte que les entreprises du Next40 et du French Tech 120 (FT120) ont créé plus de 10 000 emplois nets en 2020 et au moins autant sont attendus pour les startups et scaleups de la deuxième promotion (2021) de ces indices, dévoilées en février dernier par le secrétaire d'État au Numérique, Cédric O.

Ces chiffres illustrent nos observations empiriques : si nos partenaires ont particulièrement souffert dans certains secteurs (tourisme, aéro, évènementiel), et si l’écosystème tout entier s’est naturellement recroquevillé dans les semaines qui ont suivi le premier confinement en mars (stand-by des recrutements le temps d’avoir plus de visibilité, frilosité des VCs et Boards de startups, focus mis sur l’organisation du travail et le business), les startups ont finalement continué de se développer et de recruter."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc