Connexion
10 454 Livres Blancs | | 1 577 |

Le guide ultime du Smart Bidding

La lecture des pages suivantes devrait vous permettre d’identifier quelle est la meilleure stratégie d’enchères et celle qui est la plus adaptée à votre objectif sur Google Ads.

  • EditeurJunto
  • Version PDF - 19 pages - 2020 - Français
Le guide ultime du Smart Bidding

Introduction ou extrait du livre blanc

"Comme vous le savez peut-être (ou pas), la régie publicitaire de Google fonctionne sur la base d’enchère, l’annonceur choisit de déposer une certaine somme pour apparaître sur des mots-clés pertinents pour son activité.

Les enchères intelligentes de Google exploitent l’écosystème du géant en analysant les données issues de ses différents points d’entrées comme les navigateurs, les intentions de recherches, la localisation des internautes.

Ces quelques exemples ne sont qu’une infime partie des données que Google peut utiliser afin de choisir pour l’annonceur la meilleure enchère possible.

Les milliards d’utilisateurs que compte Google lui donnent une connaissance parfaite du comportement des internautes en temps réel.

En combinant ces sources et grâce à son IA, Google est aujourd’hui capable d’offrir aux annonceurs des enchères pointues en rapport avec les différentes informations collectées.

Le but ? Définir des offres uniques pour chaque utilisateur dans chaque enchère.

Les objectifs des annonceurs ne sont pas non plus laissés de côté avec une volonté du moteur de recherche de coller à la fois aux intentions de recherches des utilisateurs et à la stratégie des annonceurs de sa régie publicitaire.

« Les enchères intelligentes et automatisées sur la régie publicitaire Google Ads exploitent l’apprentissage automatique pour maximiser les conversions des annonceurs »

Les enchères automatiques mises en avant sur la régie de Google en 2018 n’ont pas toujours été parfaitement au point. On se souvient en effet des premières versions avec cette nouveauté sorti tout droit des algorithmes du moteur de recherche.

La première chose qui était reprochée aux enchères intelligentes c’était le manque de contrôle sur le budget. En effet puisque Google s’occupe d’ajuster les enchères, il définit automatiquement les dépenses pour l’annonceur ce qui peut être pour certains d’entre eux déroutant. La deuxième chose régulièrement critiquée dans l’univers du « Smart Bidding » c’est la nécessité d’alimenter Google en données, en effet pour que la technologie propulsée par l’intelligence artificielle fonctionne bien, il était vraiment nécessaire d’avoir un historique solide sur le compte pour en tirer pleinement parti."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc