Connexion
7 475 Livres Blancs | | |

Les révolutions de l'achat programmatique

  • EditeurUDECAM
  • Version Pdf - 24 pages - Mai 2014 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La publicité numérique connaît une accélération portée notamment par l’achat programmatique.

L’achat programmatique désigne toute démarche d’automatisation des investissements publicitaires digitaux grâce à l’utilisation d’algorithmes sophistiqués permettant de cibler des audiences très précises, le plus souvent en temps réel.

Le marché publicitaire programmatique connaît une croissance fulgurante de 125% en 2013 – Jusqu’en 2017, le marché devrait croître de 50% par an en moyenne.

Derrière ces chiffres, plusieurs révolutions sont en marche. Pour les annonceurs, il n’a jamais été aussi efficace et rentable de mener une campagne digitale et, pour les éditeurs, il n’a jamais été aussi aisé de valoriser l’ensemble de leurs inventaires et contenus.

Entre les annonceurs et les éditeurs numériques, une nouvelle économie de la transformation s’est développée.

La France est aujourd’hui un des leaders de cette nouvelle économie, riche en emplois qualifiés, avec des entreprises innovantes, à l’ambition mondiale, à l’image de Criteo, Hi-média ou E-buzzing, pour ne citer que celles-ci.

Cet écosystème fait face à des enjeux mondiaux. La compétition dans les prochaines années sera féroce. Les entreprises françaises du secteur doivent donc être encouragées et portées par un environnement propice à la compétitivité de nos champions français.

Stimuler l’innovation, faciliter la recherche de financements, stabiliser les réglementations sont des objectifs essentiels à la réussite de cette économie.

Dans ce contexte, le débat sur le développement de l’achat programmatique soulève au moins trois questions :
– Comment et dans quelle mesure l’achat programmatique contribue-t-il à l’économie française ?
– L’achat programmatique est-il aujourd’hui et dans l’avenir créateur de valeur pour les acteurs du marché publicitaire ?
– Doit-on faire évoluer l’encadrement de ce secteur florissant ?

Si oui, sur quelles bases cette évolution doit-elle avoir lieu ?"