Connexion
7 491 Livres Blancs | | |

L’hébergement touristique à l’heure du Zero Waste

Un etat des lieux sur l'hébergement touristique dans le cadre du gaspillage et des déchets.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Les activités touristiques sont très productrices de déchets. En France, elles génèrent 4,8 millions de tonnes de déchets par an. 80% de la fréquentation touristique est concentrée sur 20% du territoire. Outre les activités de loisirs et de restauration, l’hébergement touristique contribue à l’augmentation des déchets en zone touristique. Ainsi, par exemple, une place de camping engendre une hausse de 126 kg d’OMR, un lit d’hôtel supplémentaire de 265 kg (d’après une étude du ministère de l’écologie). Ces chiffres s’expliquent par des taux d’occupation différents selon le type d’hébergement. De manière générale, l’hôtellerie engendre plus de déchets, qui sont moins bien triés.

Ainsi, nous avons choisi de mettre en avant dans ce dossier quelques expériences de développement de démarches Zéro déchet sur des lieux d’hébergements touristiques. Là aussi, les marges de manœuvre sont grandes !

L'hôtellerie Zero Waste en Italie

Antonino Esposito est le fondateur d’un mouvement “hôtels et restaurants Zero Waste” en Italie. Inspiré par Rossano Ercolini, initiateur du mouvement zero waste italien, il a fondé une association pour promouvoir la démarche Zéro Déchet dans les hôtels. Etant lui même restaurateur, son idée était de préserver la beauté et le patrimoine des villes touristiques en proposant une nouvelle forme d’hospitalité, fondée sur des pratiques environnementales plus vertueuses.

Le projet d’hôtel Zero Waste est né il y a 4 ans, dans l’hôtel pionnier “Conca Park” à Sorento. Dans cette zone très touristique en Campanie sur la côte méditerranéenne, 210 chambres recevant 70 000 visiteurs sont passées au Zero Waste. En 4 ans de travail, ils sont parvenus dans cet hôtel Hilton à désormais trier 94% des déchets. Or, dans les hôtels classiques ce chiffre atteint 65% (moyenne nationale). Les déchets ont réduit de 100 tonnes à 35 tonnes par an."

L’hébergement touristique à l’heure du Zero Waste