Connexion
7 506 Livres Blancs | | |

Guide e-commerce - Digital Analytics

  • EditeurAT Internet
  • Version PDF - 46 pages - 2019 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Philadelphie, le 11 août 1994 : Phil Brandenberger ne s’en doute probablement pas, mais il marque le début d’une toute nouvelle ère du commerce en effectuant la première commande en ligne avec paiement sécurisé de l’histoire (un album de Sting, facturé 12,48$ hors frais de port). En 1995, Amazon s’inscrit dans cette dynamique naissante, suivi par une série d’acteurs dont l’alternative française Alapage (qui fait désormais partie du passé). Depuis, tout s’est enchainé à la vitesse d’Internet, en passant par l’éclatement de la « bulle », qui a fortement affecté le secteur au début des années 2000 sans pour autant l’anéantir.

Aujourd’hui, pour plus de 80% des internautes français, acheter sur Internet fait partie du quotidien. Après plusieurs années consécutives de croissance, le secteur du e-commerce frôle les 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Mais derrière ce chiffre vertigineux se cache un marché complexe et impitoyable. Des centaines de milliers de sites se partagent les miettes d’un gâteau revenant principalement aux géants du secteur.

Le développement de l’e-commerce a toujours été rythmé par les innovations technologiques et marketing. La pub cible mieux les acheteurs, les marketplaces viennent compléter les catalogues produits traditionnels, la sécurité du paiement se renforce, et le mobile prend petit à petit une place majeure dans le paysage digital. En dépit d’une avalanche de nouvelles opportunités, les e-marchands restent confrontés aux difficultés des enjeux du commerce traditionnel : attirer des visiteurs, maximiser la conversion et fidéliser les consommateurs. Avec un nouveau facteur incontournable et déterminant, qui enthousiasme les marketeurs : la capacité de collecter et d’analyser simplement les données de l’ensemble du dispositif. Les chiffres sont cependant sans appel : le taux de conversion moyen dépasse rarement les 3% (hors activités de type drive). Plus de 9 visites sur 10 génèrent des coûts d’acquisition sans générer de recettes en retour."

Guide e-commerce - Digital Analytics