Connexion
10 598 Livres Blancs | | 1 600 |

Mobile Money - The future of the payments market

Mobile Money - L'avenir du marché des paiements.

  • EditeurBearingpoint
  • Version PDF - 56 pages - 2011 - Anglais
Mobile Money - The future of the payments market

Introduction ou extrait du livre blanc

"Motivé par le succès des initiatives de paiement mobile dans d’autres régions, le marché allemand des paiements s’oriente lentement et progressivement vers le canal mobile. Bien que le marché en soit encore à ses balbutiements, il promet un rendement futur magnifique en raison du taux élevé d'adoption des smartphones et de la disponibilité de plusieurs options technologiques. De nombreuses nouvelles initiatives, avec des services innovants et différents modèles d’entreprise, testent les eaux et ont jusqu’ici reçu une réponse positive du marché. Néanmoins, des incertitudes demeurent pour ce nouveau marché, notamment en ce qui concerne l'acceptation par les consommateurs.

Les paiements mobiles ont le potentiel d'offrir un canal de différenciation innovant aux institutions financières, de nouvelles sources de revenus pour les opérateurs de réseau, une expérience pratique pour les consommateurs et les clients fidèles aux commerçants. Mais tous les acteurs sont confrontés au défi de développer un écosystème de paiement mobile dynamique, capable d'orchestrer tous les acteurs de la chaîne de valeur et de catalyser l'adoption par les consommateurs. Ce défi devient plus difficile en raison des perspectives prudentes des institutions financières allemandes. Les banques allemandes analysent encore la situation pour une analyse de rentabilisation et ont montré peu d'intérêt. En conséquence, des acteurs non traditionnels entrent sur le marché du paiement mobile.

L'écosystème de paiement mobile est devenu très dynamique grâce à ces nouveaux entrants. De plus, la participation passive des banques encourage d'autres acteurs à exclure les banques de la chaîne de valeur des paiements M. Toutefois, dans le scénario actuel, la désintermédiation des banques - qui sont les fournisseurs privilégiés de services financiers du point de vue des consommateurs - ne semble pas viable. L'adoption du marché des services M-paiement est encore à ses débuts et les banques ont une prise ferme sur les services de paiement, il sera très difficile pour les joueurs non traditionnels pour attirer les clients en masse à la fois. De plus, du point de vue de la conformité, la barrière à l'entrée de cet écosystème financier est importante et les développements récents en Allemagne, tels que la mise à jour des réglementations LAB, affecteront les non-banques en particulier. Néanmoins, la volonté des acteurs réguliers de capter une part substantielle des revenus reste forte. Bien que les institutions financières doivent prendre des mesures dès maintenant, tout retard peut entraîner une perte de parts de marché et de revenus pour les nouveaux venus.

Avec toutes les réussites récentes dans le monde entier, les banques ne doutent pas des avantages de ce nouveau canal et que ces avantages coïncident avec leurs objectifs commerciaux. Mais pour offrir un meilleur service à la clientèle, conserver des parts de marché et générer des revenus supplémentaires, les banques devront développer certaines capacités en interne et en externe. Entre autres, il est nécessaire d'élaborer des stratégies mobiles en fonction de la clientèle, faire preuve de leadership de la pensée dans l'offre de produits, de coordonner l'ensemble des acteurs chaîne de valeur et d'établir une approche centrée sur le client."

Texte d'origine :

"Motivated by the success of mobile payment initiatives in other regions, slowly and steadily the German payment market is inclining towards the mobile channel. Although the market is still in its infancy, it promises a splendid future return due to the high adoption rate of smartphones and the availability of several technology options. Many new initiatives, with innovative services and different business models, are testing the waters and have so far received a positive response from the market. Nevertheless, uncertainties remain for this new market, especially when it comes to consumer acceptance.

Mobile payments are ready with the potential to offer an innovative differentiation channel to financial institutions, new revenue sources to network operators, a convenient experience to consumers and loyal customers to merchants. But all the players are facing a challenge in developing a vibrant M-payment ecosystem which can orchestrate all the value-chain players and catalyse consumer adoption. This challenge becomes more difficult due to the conservative outlook of German financial institutions. German banks are still analysing the situation for a business case and have shown little interest. As a result, non-traditional players are entering into the mobile payment market.

The M-payment ecosystem has become very dynamic through these new entrants. Moreover, the passive participation of banks is encouraging other players to exclude the banks from the M-payment value chain. However, in the present scenario, the disintermediation of banks – who are the preferred providers of financial services in the perspective of consumers – doesn’t seem viable. As the market adoption of M-payment services is still in its infancy and banks have a firm grip on payment services, it will be very difficult for non-traditional players to attract customers in mass at once. Furthermore, from a compliance perspective the entrance barrier to this financial ecosystem is substantial and recent developments in Germany such as the updating of AML regulations will affect non-banks in particular. Nevertheless, the desire of regular players to capture a substantial share of revenues remains strong. Although financial institutions have to take steps now, delaying may risk the loss of market share and revenues to new entrants.

With all the recent successes around the world, banks have no doubt about the benefits of this new channel and that these benefits coincide with their business objectives. But in order to deliver better customer service, retain market share and generate extra revenues, banks will need to develop certain capabilities internally as well as externally. Among others, there is a need to develop mobile strategies based on the customer base, to show thought leadership in product offerings, to coordinate all the value-chain players and to establish a customer-centric approach."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc