4 686 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Le SaaS dans les nuages : l'essor des logiciels dans le Cloud

Le SaaS dans les nuages : l'essor des logiciels dans le Cloud


Dans les années 2000, une entreprise du nom d'Amazon a commercialisé une solution du nom d'Elastic Cloud Compute (EC2). Cette solution Cloud, permettant à ses utilisateurs d'utiliser des ordinateurs virtuels pour faire fonctionner leurs applications, a été parmi les premières solutions à être disponibles sur le marché du Cloud. Le Cloud est désormais un rouage essentiel du monde de l'IT, et avec l'essor de cette technologie, une véritable révolution a eu lieu au sein de l'industrie, sous la forme du SaaS.


Définition

Le SaaS, ou Software-as-a-Service (Logiciel en tant que service), est un logiciel dans le Cloud, pour aller au plus simple. Cette définition vulgarise toutefois l'importance que représente le SaaS au sein de l'industrie de l'IT, cette dernière ayant été révolutionnée par son développement.

Pour celles et ceux d'entre vous ayant connu les ordinateurs d'antan, avant le mobile, avant les mises à jour incessantes, avant même l'essor véritable de l'Internet à la fin des années 90, vous vous souviendrez peut-être des magasins vendant des logiciels en boîte. Vous savez, ces logiciels qu'il fallait installer individuellement sur chaque ordinateur, pour lequel il fallait une licence pour chaque copie que vous aviez... Bref, tout ça a été révolutionné par le SaaS, rendant le principe même d'une installation localisée redondant.

Ce changement a radicalement changé l'économie de l'IT. Le principe de vendre des boîtiers étant presque archaïque, c'est l'infrastructure commerciale des entreprises de l'informatique qui changent. Désormais, les ventes se font par le biais du service proposé, pour reprendre le terme du SaaS ; pour faire simple, au lieu de vendre une licence d’un logiciel, on propose un abonnement (souvent mensuel) pour ledit logiciel, qui reste accessible à tout moment à partir d'un navigateur web. 

Même si cela représente un bénéfice moins conséquent pour l'entreprise à court terme, c'est davantage dans le long terme que le SaaS se révèle avantageux sur le plan économique. Si l'on prend en compte qu'un utilisateur peut rester abonné à une solution pendant plusieurs années, en fin de compte l'entreprise dépasse le bénéfice qu'elle aurait pu obtenir par une simple vente de licence.

  •  
  • ACCESSIBILITÉ, INSTANTANÉITÉ, COLLABORATION
  • L'avantage principal du SaaS repose tout de même sur le fait que le logiciel est centralisé à tout moment dans le Cloud, le rendant accessible de n'importe quel ordinateur / tablette / portable, et ce de façon plus ou moins instantanée. De par son utilisation par le biais d'un navigateur, la configuration du SaaS peut se faire très rapidement, et ne demande plus nécessairement beaucoup de temps pour le mettre en place.

Un autre aspect essentiel du SaaS est celui de la collaboration entre les équipes. La gestion des accès aux données et aux contenus du SaaS est plus simple pour plusieurs utilisateurs en simultané, permettant une meilleure communication entre les différents services et permet donc de construire des projets de manière plus efficace et cohérente.

Le développement du SaaS a également permis aux entreprises de passer outre une des problématiques les plus récurrents du monde informatique : le piratage. Alors qu'il est relativement facile de pirater un logiciel disponible localement pour s'en servir illégalement, un SaaS est quasiment impossible à pirater de par son existence à distance.

  • QUELS INCONVÉNIENTS ?
  • La démocratisation du SaaS ne s'est pas faite sans soulever plusieurs problèmes liés à la gestion centralisée et externalisée des logiciels pour les entreprises. L'inconvénient majeur reste la sécurisation des données. Dans la mesure où les données sont stockées dans le Cloud, ces dernières ne sont pas régies directement par les entreprises, mais par les éditeurs de SaaS. Vols, pertes, corruption de données... Les soucis peuvent provenir de nombreuses sources, et cela sans que l'entreprise bénéficiaire n'en ait le moindre contrôle.

Avec l'application du RGPD le 25 mai 2018, ces données externalisées vont devenir un problème de taille pour les éditeurs, qui, naturellement, tentent de rassurer leurs clients. Ils cherchent avant tout à démontrer que les données stockées sont bien protégées et ne sont pas utilisées en dehors du cadre juridique plus strict imposé par le RGPD. Cette protection se fait notamment par l'utilisation de plus en plus répandue de comptes escrow. Les comptes escrow sont des tiers de confiance chez qui les données sont stockées pour garantir une indépendance et une protection supplémentaire des données.  

Un autre problème soulevé par le SaaS, moins débattu que la sécurisation des données mais tout aussi important, reste l'aspect propriétaire des logiciels. En effet, alors qu'une installation locale d'un logiciel permet d'avoir la main sur les fichiers d'un programme, les fichiers liés à la programmation d'un SaaS restent uniquement accessibles par l'éditeur. Richard Stallman, l'un des pères fondateurs de l'Open Source et de l'Open Software (les logiciels libres), évoque quant à lui la question éthique des SaaS :

"Avec le SaaS, les utilisateurs n'ont pas de copie du fichier exécutable [fichier qui lance et contrôle le logiciel] : ce dernier est sur le serveur, où les utilisateurs ne peuvent ni le voir ni le toucher. Il leur est donc impossible de savoir ce que le logiciel fait réellement et lui est impossible de le changer. Le SaaS donne intrinsèquement à l'opérateur du serveur le pouvoir de changer le logiciel utilisé ou les données des utilisateurs qui sont utilisées."


Quelques chiffres

Est-ce que le marché du SaaS est réellement en essor ? Les chiffres de Syntec Numérique publiés récemment y répondent très clairement : oui. Alors qu'en 2010 les revenus liés au SaaS ne dépassaient pas les 400 millions de dollars, 2017 a vu les revenus de l'industrie progresser à près de 2,2 milliards de dollars.

2018 devrait confirmer cette tendance avec des revenus qui devraient atteindre plus de 2,6 milliards !


Les principaux acteurs à suivre

Outre les géants du numérique (Amazon, Microsoft, Google, etc.) qui sont bien sûr des acteurs essentiels du Cloud et du SaaS, on compte de nombreux éditeurs se développant dans l'Hexagone comme Synthesio, Spread Family, AB Tasty, Wisembly, ContentSquare, OpenDataSoft ou encore Realytics.

Afin de répondre à cette demande grandissante, de nombreux sites référencent les nouvelles solutions commercialisées chaque jour dans le monde. A titre d'exemple, nous pouvons citer le site ultra-SaaS, qui référence plus de 1 500 solutions à ce jour.


Les livres blancs à consulter


SaaS pour les nuls

Livre blanc de Oracle

Cette édition spéciale de "Pour les nuls", issu de l'éditeur Oracle, revient sur les SaaS (Software as a Service) vous expliquant tout ce qu'il faut savoir à ce propos.

Transition vers un modèle SaaS : une opportunité à forte valeur ajoutée pour les ISV

Livre blanc de Keystone

Le modèle SaaS offre aux éditeurs de logiciels indépendants (ISV) l'occasion de transformer radicalement leurs activités afin de proposer une véritable valeur ajoutée aux clients, de vendre des logiciels à une clientèle plus large et de rationaliser leurs opérations internes.

SaaS Guidelines - Retour d’expériences et Best Practices

Livre blanc de Seed4Soft

Ces SaaS guidelines sont des pistes de réflexion et non un modèle fixe à appliquer, notamment compte-tenu de la diversité des éditeurs SaaS, entre ceux qui sont des pure players avec un produit en self-service disposant d’un outil de configuration et ceux qui sont sur un modèle custom avec un niveau plus ou moins élevé de customisation et/ou d’intégration.

41 idées de de métrics pour mesurer, comprendre et faire grandir votre business SaaS

Livre blanc de Impala Web Studio

Ce catalogue vous donne les meilleurs outils pour mesurer vos performance, et donc pour avancer.

Meilleures pratiques : Sécurisation des données dans les applications SaaS

Livre blanc de Paloalto Networks

Dans la mesure où l’environnement SaaS est en général invisible pour les administrateurs d’un réseau, les outils de sécurité des entreprises conçus pour protéger les postes de travail, les serveurs et les centres de données internes ne peuvent protéger efficacement les applications SaaS ou empêcher la fuite de données. Ce livre blanc traite de la sécurisation efficace de ces systèmes.

Cloud & TPE/PME : partenaires, comment profiter du SaaS ?

Livre blanc de Oodrive

Au-delà des idées préconçues, ce livre blanc dédié au « SaaS & TPE/PME » vous emmène au cœur du sujet pour nourrir vos réflexions et construire votre profitabilité de demain.

Migration d'applications vers le Cloud : les 7 écueils à éviter

Livre blanc de riverbed

Toujours plus complexe, toujours moins prévisible... l’informatique hybride dans sa forme actuelle compromet sévèrement la réussite d’une migration dans le cloud.

Achat de solutions IT SaaS : Comment choisir son prestataire ?

Livre blanc de Exaegis

Compte tenu de la criticité de ce changement sur le modèle On-Premise (externalisation d’infrastructure, de données, voire de processus utilisés dans la chaîne d’exploitation de l’entreprise), il apparaît utile pour bénéficier sans risque du modèle SaaS de revoir les bonnes pratiques de sélection des fournisseurs spécifiquement dans le cas d’achat de solution SaaS.

BI : le mode SaaS, la flexibilité et l'interface sont les clés d'une bonne solution

Livre blanc de Access France, SearchDataManagement.fr & TechTarget

Ce livre blanc vous explique les bénéfices d'un fonctionnement en mode SaaS dans le cadre de votre stratégie de Business Intelligence.

Technologie SaaS : La réponse aux enjeux de la gestion de la paie

Livre blanc de Nibelis

Un livre blanc sur les bénéfices d’un logiciel en mode SaaS. Il va vous aider à bien choisir votre outil et votre prestataire.