Connexion
6 626 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Le guide du Content Management System (CMS) pour le non-geek

Le guide du Content Management System (CMS) pour le non-geek


Au premier abord, le monde des CMS peut paraître un tantinet déroutant si l'on n’est pas féru d'informatique. Même ceux qui s'y connaissent peuvent quand même avoir une petite boule au ventre en arrivant sur une nouvelle interface de gestion de contenu, de peur de se tromper et commettre une bêtise irréparable sur le site (une paranoïa quelque peu irrationnelle en vue du fait que de manière générale un webmaster peut rectifier l'erreur après-coup). Bref, si vous n'êtes pas du monde informatique ou geek dans votre temps libre, le Content Management System reste très probablement un concept assez flou. C'est pourquoi nous vous proposons aujourd'hui de vous expliquer, mesdames et messieurs non-geeks, ce qu'est un CMS, quelle utilité ce dernier peut avoir dans votre entreprise et, pour finir, quelques exemples des principaux CMS utilisés sur le Web.


Définition

Aujourd'hui, nous associons souvent la gestion de contenu au monde du Web et plus largement au monde digital, mais il ne faut pas oublier qu'elle existe depuis bien plus longtemps. Dès l'antiquité et la bibliothèque d'Alexandrie, l'homme a assimilé le concept de la gestion de contenu, si ce n'est sous la forme de papyrus comprenant les informations les plus pertinentes de l'époque, stockés dans un seul endroit et pour lequel l'accès était contrôlé.

Un peu plus de deux millénaires plus tard, dans les années 1990, le Web commence à se faire connaître du grand public. Ce dernier se construit autour du contenu, et ses pionniers ne prennent que très peu de temps pour comprendre la nécessité d'un système de gestion de contenus conçu spécifiquement pour les sites qui étaient jusque là principalement écrits en HTML à partir de rien. C'est ainsi qu'est né le CMS, ou Content Management System.

Bien entendu dans la trentaine d'années qui sépare la naissance du CMS et aujourd'hui, beaucoup a changé, et les systèmes modernes n'ont rien à envier aux CMS des années 90 et 2000.

La leçon d'histoire étant terminée, passons désormais à la question clé que certains d'entre vous se posent : un CMS, c'est quoi, et à quoi ça sert exactement ?

  •  
  • LES CMS EN QUELQUES MOTS

Le Content Management System, ou CMS pour lui donner son acronyme le plus souvent utilisé, est un système de gestion de contenus spécifiquement conçu pour gérer du contenu, quel que soit son format, sur un site web. Le CMS est un élément fondamental de nombreux sites du web qui produisent du contenu.

Le système se décompose en deux éléments principaux : le CMA (Content Management Application) qui est employé par l'utilisateur de l'entreprise pour gérer le contenu final sans l'intervention du webmaster, et le CDA (Content Delivery Application), un système qui, en termes lambda, distribue l'information sur le site.

Un CMS moderne a de nombreuses fonctionnalités, et peut exister sous plusieurs formes en fonction du contenu pour lequel il est utilisé. Vous trouverez ci-dessous quatre exemples des formes les plus employées sur les sites :

> Web Content Management (WCM) - Un système qui a pour but de gérer et de distribuer du contenu pour un public donné.

> Enterprise Content Management (ECM) - Un système conçu pour gérer le contenu interne (rapports, etc.) d'une entreprise.

> Digital Asset Management (DAM) - Un système conçu pour gérer du contenu du type audio, vidéo, etc.

> Records Management (RM) - Un système qui gère les informations transactionnelles d'une entreprise.

Attention, simplement parce qu'ils portent différents acronymes, il ne faut pas croire que ces formes de CMS sont mutuellement exclusives ; l'une peut allégrement fonctionner en parallèle avec l'autre.

Vous l'aurez compris de par les quatre exemples cités ci-dessus, les fonctionnalités d'un CMS sont particulièrement variées.

La question se pose toutefois : pourquoi est-il nécessaire, voire essentiel à mettre en place un CMS pour son site ? La réponse possède de multiples facettes, parfois techniques, que nous allons décrypter pour vous.

> Gestion de contenu - La plus évidente, certes ; pourquoi gérer du contenu manuellement pièce par pièce alors qu'on peut avoir un système pour tout traiter à notre place ?

> Automatisation et agrégation de contenu - En lien avec la gestion de contenu, le CMS permet d'agréger (regrouper) tout le contenu d'un site dans un seul et même endroit, rendant la recherche d'un document ou d'un autre nettement plus simple ; dans des cas de figure plus complexes, le système permet également le formatage automatique de certains contenus (par exemple passer d'un texte lisible sur un navigateur à un fichier PDF).

> Amélioration de la stratégie éditoriale - Prenons l'exemple d'un site ne possédant aucun CMS ; lors de la création de contenu, il n'y a aucune structure de présentation (à savoir la mise en forme structurant la page web) existante, faisant que l'effort fourni par le rédacteur est nettement plus élevé (et demandera généralement à ce que le rédacteur ait un minimum de connaissance en programmation). Dans le cas d'un CMS, il existe déjà un format prédéterminé à partir duquel le rédacteur peut travailler rapidement et efficacement, entretenant en se faisant la cohérence du site.

Vous vous posez peut-être aussi la question, vous qui n'êtes pas accro du Web : comment faire pour installer un CMS ? La réponse à cette question est simple : ou bien vous mettez en place le projet avec le service informatique de votre entreprise, ou vous faites appel à un intégrateur de CMS spécialisé en externe.

Nous vous déconseillons vivement de le tenter par vous-même si vous n'êtes pas un minimum féru de l'informatique, car même si un CMS facilite grandement l'exercice de la programmation, l'installation n'est pas une tâche aisée.

Enfin, une petite note annexe : lors de l'installation d'un CMS pour votre site, il est possible que l'on vous demande en fonction du CMS utilisé quels modules / plug-ins vous souhaitez installer (dans pas mal de cas toutefois c'est le développeur qui se chargera de déterminer l'utilité des modules). Afin que vous ne soyez pas complètement perdu, sachez qu'en plus du système de base décrit dans les paragraphes ci-dessus, il est possible d'inclure des fonctionnalités supplémentaires à votre CMS en y intégrant des modules (dans le cas de Drupal, par exemple) / plug-ins (Wordpress, principalement). Sachez que les deux termes signifient sensiblement la même chose dans le cas de Drupal et Wordpress (que nous détaillons plus loin dans ce dossier) ; la définition peut toutefois varier en fonction du CMS (par exemple avec Joomla).


Quelques chiffres

> En novembre 2018, le nombre de sites sur le Web a été estimé à près de 1,6 milliard (Netcraft) soit 1 site web pour 5 personnes sur la planète (un chiffre à diviser par deux en réalité quand on considère qu'uniquement 55% de la planète à accès à Internet aujourd'hui).

> La plus grosse part du marché des CMS va à WordPress : près de 59,9% des sites web fonctionneraient en utilisant ce CMS !

> Les parts de marché pour Joomla et Drupal se situent aux alentours de 5,4% et 3,5% respectivement.

> 52% de sites n'utilisent pas de CMS (W3Techs).


Les principaux acteurs à suivre

Comme vous vous en doutez, il y a dans ce marché trois leaders historiques :

> WordPress : Fondé en 2003, ce géant du CMS s'est rapidement démarqué avec ses concurrents de par la facilité pour créer des blogs sans avoir aucune compétence en programmation. Il propose un CMS gratuit et open source avec de nombreuses fonctionnalités pour gérer un site de A à Z.

> Joomla : Un alternatif à Wordpress, Joomla est fondé en 2005 et propose tout comme Wordpress un CMS gratuit et open source. Alors qu'aujourd'hui les différences entre les deux systèmes sont minimes, c'est lors de leurs conceptions respectives dans les années 2000 que Joomla et WordPress avaient différents buts ; tandis que WordPress s'orientait vers les blogs, Joomla lui était plutôt conçu avec les sites portail en tête.

> Drupal : L'aîné des CMS de cette liste, Drupal est fondé en 2001, et malgré une part de marché relativement petite, reste particulièrement populaire pour les entreprises et les sites plus complexes. Techniquement parlant, Drupal est (pour certains, du moins) le CMS le plus complet des trois.

Sachez toutefois que si aucun des trois ne vous plaît, il existe également de nombreuses alternatives comme eZ PublishMagento, Prestashop, Shopify, Blogger, Typo3, Bitrix, ou encore Squarespace.


Les livres blancs à consulter


Retours d'experts pour mener à bien son projet de CMS

Livre blanc de eZ Systems

eZ Systems a interrogé plus de dix experts dans son livre blanc pour vous faire découvrir leurs expériences avec des projets de CMS.

Le guide Drupal 8

Livre blanc de Smile

Décryptage de la nouvelle version de Drupal avec Smile.

Choisir et utiliser un CMS pour créer des contenus accessibles

Livre blanc de BrailleNet

Un livre blanc pour faciliter la création de contenus plus accessibles.

Les 7 fonctionnalités requises de votre CMS

Livre blanc de eZ Systems

Si vous souhaitez installer un nouveau CMS et en savoir plus sur les façons de gérer plus efficacement leur contenu alors ce livre blanc est fait pour vous !

Magento 2 & SEO

Livre blanc de Kaliop & Primelis

Dans ce livre blanc, et avec Primelis, le directeur technique de Kaliop partage son expérience sur la mise en place d'une stratégie SEO gagnante, éprouvée par son parcours en tant qu'expert Magento, puis Directeur Technique de Kaliop Digital Commerce.

Guide Drupal et e-commerce

Livre blanc de FFW

Ce guide apporte des réponses aux questions soulevées par l’utilisation de Drupal afin de gérer une plateforme e-commerce. En présentant les différentes solutions e-commerce déjà existantes qui utilisent Drupal, l’accent sera mis sur la façon dont celles-ci ont intégré les outils Drupal dans leurs services.