Connexion
8 709 Livres Blancs | | 1 104 |
> Accueil / Dossiers / Comprendre le concept de l'intelligence collective

Comprendre le concept de l'intelligence collective


Le cynique vous dira que l'intelligence collective n'est qu'un énième projet futile pour changer la condition humaine. Après tout, vous dira-t-il, comment pouvons-nous être collectivement intelligents alors que notre espèce est naturellement individualiste, accaparée d'égoïsme et d'avarice ? A contrario, l'optimiste peut entrevoir l'intelligence collective comme une forme d'évolution sociétale qui nous permettrait de transcender les barrières de l'intelligence individuelle, et de participer à la réalisation d'un objectif commun plus important que sa propre personne.

Bref, hormis la remise en question philosophique que peut engendrer le concept de l'intelligence collective (un débat auquel nous ne participerons pas plus), qu'est-ce donc l'intelligence collective ? En quoi ce concept est-il si particulier, et pourquoi gagne-t-il petit à petit du terrain au sein des entreprises ? Éléments de réponse dans notre dossier de la semaine. Bonne lecture !


Définition

Il suffit de jeter un coup d'oeil rapide sur une certaine encyclopédie en ligne pour se rendre à quel point la définition de l'intelligence collective (surtout dans la version anglaise) est un concept extrêmement complexe à appréhender. Par conséquent, il va de soi que nous simplifions un peu cette définition en plusieurs composantes faciles à digérer. 

Première composante de l'intelligence collective : sa définition générale. Nous reprendrons la définition donnée par Pierre Lévy (philosophe et sociologue éminent dans le domaine de l'intelligence collective), qui définit le concept comme :

"(...) une intelligence partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée et mobilisée en temps réel."

Soyons honnêtes, cela ne nous aide pas beaucoup à déchiffrer sa définition à moins d'être également philosophes et sociologues. Disséquons donc chaque partie de la définition pour mieux comprendre.

"Une intelligence partout distribuée (...)" - L'intelligence collective est, comme le nom laisse entendre, une intelligence qui est distribuée au sein d'une communauté. Elle se diffère notamment de l'intelligence individuelle qui concerne uniquement l'individu et qui est une intelligence que l'on peut considérer comme isolée.

"(...) sans cesse valorisée (...)" - L'intelligence collective prime sur l'intelligence individuelle, et doit donc être valorisée en permanence.

"(...) coordonnée et mobilisée en temps réel." - Ce dernier aspect de la définition de Lévy fait allusion à l'utilisation des outils technologiques qui facilitent la propagation de l'intelligence collective, car en coordonnant et en mobilisant en temps réel les compétences de chaque personne de la communauté, cette intelligence ne devient que plus avancée.

Toujours un peu perdu ? Pas très philosophe dans l'âme ? Voici un exemple concret d'intelligence collective d'un voisin terrien un peu surprenant : la fourmi. Chaque colonie de fourmis est dotée d'un degré d'intelligence collective ; chaque fourmi travaille pour le bien de sa colonie, et non pour elle-même. Chaque fourmi individuelle ne comprend pas forcément l'étendue complète de ses actions, mais comprend toutefois qu'en agissant en harmonie et en synergie avec les autres fourmis, la colonie survivra. Elle prête donc son intelligence individuelle et ses compétences à la collectivité pour un objectif qui est plus important que sa propre personne.

 

MANAGEMENT ET INTELLIGENCE COLLECTIVE

Bref, nous ne sommes pas là pour parler de fourmis à longueur de journée (même si d'un point de vue scientifique l'intelligence collective a été observée au sein des insectes comme les fourmis et les abeilles bien avant l'humain).

Il y a quelques années de cela maintenant, la question s'est posée : est-ce que l'intelligence collective peut être appliquée dans le cadre d'une entreprise ? Tout comme de nombreux projets où les méthodes d'organisation et de management tayloriennes (la forme classique de l'entreprise au 20e siècle), l'intelligence collective pouvait également remettre en question les notions de la hiérarchie classique. Depuis, le concept n'a fait que gagner du terrain au sein des entreprises.

Pour adapter l'intelligence collective au contexte de l'entreprise, il n'est pas nécessaire de changer la définition fondamentale du concept, toutefois il reste important d'adhérer aux caractéristiques propres au concept.

1. Une libre appartenance - Le concept de l'intelligence collective ne fonctionne pas s'il est forcé sur l'individu. Il faut donc que l'individu adhère de son plein gré aux objectifs fixés dans le cadre de l'entreprise. 

2. Une confiance mutuelle - Pour reprendre l'analogie de la fourmilière, chaque fourmi sait instinctivement que son proche fait également le travail demandé. Le même principe doit s'appliquer dans le cadre d'une mise en place d'intelligence collective au sein d'une entreprise.

3. Une structure horizontale - La hiérarchie classique d'une entreprise veut qu'il y ait plusieurs strates de pouvoir (manager, superviseur, collaborateur, stagiaire, etc.) ; dans le cadre de l'intelligence collective, une structure horizontale où tous les participants suivent les mêmes règles est essentielle. Cette structuration horizontale utilise par ailleurs beaucoup plus la complémentarité des compétences de chacun et chacune pour attribuer les bons postes aux bonnes personnes.

4. Une gestion collective - Nous revenons encore une fois sur cette fameuse notion de hiérarchie classique : dans le cadre de l'intelligence collective, les décisions stratégiques se prennent par le biais de votes ou de consensus. 

5. Des outils de coopération - Lors de la définition de Lévy, la dernière partie fait allusion à la coordination et la mobilisation en temps réel ; il est donc essentiel pour tout projet d'intelligence collective d'avoir un ou plusieurs outils de coopération (ex. réseaux sociaux).

6. Un système d'information - Tout comme l'outil de coopération, le système d'information permet de faciliter l'accès à la coordination et la mobilisation en temps réel.

7. Un processus d'apprentissage - Dans le cadre d'une intelligence collective efficace, il est important de consigner les expériences déjà acquises par la collectivité pour apprendre.

 

LES LIMITES DE L'INTELLIGENCE COLLECTIVE

L'intelligence collective n'est pas sans ses limites ; d'une part, car nous sommes aujourd'hui une espèce naturellement individualiste (avec quelques traits collectifs), et d'autre part pour une pléthore de raisons sociologiques liées aux effets de groupe. Voici quelques exemples de ces limitations :

1. Dans le scénario d'une décision de groupe, certaines personnes ne sont pas forcément enclines à dire ce qu'elles pensent (par peur d'être jugées, par exemple), ce qui empêche la collectivité d'atteindre un consensus valable.

2. Dans la même veine, une personne peut passivement accepter quelque chose alors qu'elle sait intérieurement que le projet ne réussira pas.

3. Dans le cadre d'un échange entre des experts et un groupe de personnes, il est tout à fait possible que le groupe de personnes (logiquement la majorité) rejette l'avis des experts, à tort, et prennent ainsi la mauvaise décision.


Quelques chiffres

L'intelligence collective étant fondamentalement un concept et un état d'esprit, il est très difficile d'établir des chiffres précis sur le sujet.


Les principaux acteurs à suivre

  • Pierre Lévy
  • Philosophe et sociologue éminent dans le domaine de l'intelligence collective. Il étudie également l'impact de l'internet sur la société, les humanités numériques et le virtuel.
  •  
  • Nicolas de Condorcet
  • Mathématicien et philosophe du 18e siècle, ainsi que membre des Lumières (Vive la France !) ; il a notamment développé le théorème du jury qui postule que plus le nombre de personnes présentes au sein d'une communauté était grand, "plus la probabilité de la vérité de la décision sera grande". Très simplement, il a émis les fondamentaux de l'intelligence collective quelques siècles en avance ! 

Les livres blancs à consulter


Intelligence collective : réussir le lancement de votre outil

Livre blanc de Beeshake

La méthode concrète et interactive pour se lancer dans l'intelligence collective.

Intelligence collective - Livre Blanc

Livre blanc de Colligence

20 auteurs, spécialistes de l’IC, écrivent en mode collaboratif sur ses multiples facettes. Tous les secrets d’une vision de l’IC au service du bien commun, du bien-être de tous et d’un futur durable. A partager sans modération.

Mieux travailler ensemble n'est pas un moyen de réussir, c'est le seul

Livre blanc de Insign

Un livre blanc qui fait le tour de la question de l'intelligence collective.

Comment utiliser l'intelligence collective pour développer le learning ?

Livre blanc de Chateauform'

Chateauform' vous explique comment utiliser l'intelligence collective pour développer la formation.

19 activités pour dynamiser vos réunions & ateliers

Livre blanc de Beekast

Beekast vous explique comment utiliser l'intelligence collective et l'interactivité pour améliorer vos réunions et ateliers.

Le livre blanc de la Collaboration digitale

Livre blanc de Kimind

Qu'est-ce que la compétence en collaboration digitale ? Comment l'évaluer et la faire progresser ? Ce livre blanc répond à toutes vos questions.

L’Entreprise 2.0 - Acte II – La conduite du changement

Livre blanc de Voirin Consultants

L’ambition  de  ce  livre  blanc  est  de  permettre  aux  décideurs  de  démystifier  le  concept d’Entreprise  2.0,  au  regard  des  mutations  économiques,  sociales  et  technologiques engagées  depuis  la  dernière  décennie.