Connexion
10 465 Livres Blancs | | 1 576 |

Le Règne des Apaches - L'histoire des premiers gangs parisiens

Retour vers le passé avec les mystères des premiers gangs de Paris.

Le Règne des Apaches - L'histoire des premiers gangs parisiens

Introduction ou extrait du livre blanc

"L’Est populaire Parisien est marqué par sa population ouvrière, sa violence, ses vastes étendues désertes et ses usines sales. L’immensité ouvrière s’étend au nord de la capitale, de Montmartre à Belleville, en passant par Charonne, La Villette, ou encore Ménilmontant. Les classes ouvrières, ne pouvant pas se payer les loyers du centre parisien, s’exilent en périphérie de la ville. On retrouve aussi ce phénomène dans le sud de Paris à Ivry, Grenelle ou La Glacière. De là va se créer des bandes de jeunes hostiles aux bourgeois, aux flics et au travail. Ils vont semer la peur dans les faubourgs parisiens. On va voir apparaitre le premier phénomène de bandes en France: Les Apaches.

D’où vient le terme « Apache » ?

La sphère Internet et les bouquins regorgent d’histoires plus farfelues les unes que les autres sur le Paris Gangster. On a donc recoupé et entrecroisé toutes ces informations pour essayer de déterminer finalement d’où venait le terme «Apache», cette référence des Indiens d’Amérique employée pour désigner les voyous parisiens de la Belle Epoque. Trois versions, de trois parties prenantes, sont ressorties des faits de l’histoire.

La première version, celle des flics

C’est au commissariat de Belleville, en 1902, lors d’un interrogatoire, des jeunes voyous qui terrorisaient le quartier furent appelés les Apaches. Un policier s’exclama en sortaient de la salle « Mais ce sont là de vrais procédés d’Apaches ». Depuis ce jour, ce terme d’Apaches envahit les gangs, mais aussi les journaux et la vie parisienne."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc