Connexion
13 802 Livres Blancs | | 2 274 |

Baromètre 2016 - Emploi et compétences

Si la situation de l’emploi en France souffre d’un lourd taux de chômage, le secteur du management et des technologies de l’information ne cesse d’aller de l’avant. C’est dans ce contexte qu’il faut évaluer sa position professionnelle et partir ou repartir du bon pied, en se formant, encore et toujours.

  • EditeurSerda
  • Version PDF - 20 pages - 2016 - Français
Baromètre 2016 - Emploi et compétences

Introduction ou extrait du livre blanc

"Crises. Pour les professionnels de l’information-documentation, le mot peut être mis au pluriel. Crise économique et diffi cultés des entreprises. Crise du numérique. Crise de l’emploi et des métiers.

Documentaliste, bibliothécaire, archiviste : chaque spécialité est dans la tourmente. Ce guide propose un changement de posture. Il ne s’agit pas ici d’expliquer les diffi cultés, mais d’observer ce qui marche pour s’en inspirer. Si le marché de l’emploi n’est pas des plus fl orissants, des facteurs positifs existent.

Le futur de nos métiers se dessine et permet à chacun d’orienter ses compétences, à approfondir ou à acquérir, en formation initiale ou continue.

Solidement ancrés dans les besoins en devenir des entreprises et du web, des professionnels témoignent : les chemins de l’emploi sont tracés.

(...) Si la situation de l’emploi en France souffre d’un lourd taux de chômage, le secteur du management et des technologies de l’information ne cesse d’aller de l’avant. C’est dans ce contexte qu’il faut évaluer sa position professionnelle et partir ou repartir du bon pied, en se formant, encore et toujours.

Aujourd’hui, le nouvel eldorado, c’est celui de la french tech. N’attendant pas le nombre des années, mais courant après les levées de fonds et le succès planétaire, ces startup n’hésitent pas à affronter la concurrence étrangère.

Le numérique français s’affiche. En janvier 2016, 190 entreprises hexagonales étaient présentes au Consumer electronic show de Las Vegas (États-Unis), premier salon mondial du genre. Elles étaient 120 l’année précédente.

Cet appétit entrepreunerial est encouragé par l’État lui-même avec une stratégie numérique et notamment la loi pour une République numérique, de même que par l’Union européenne. Autant dire que le moment pousse à la « digitalisation » ; mot qui semble dé- sormais le plus fédérateur pour parler d’économie ou de transformation numériques.

Aucune pause n’est permise. En permanence, la concurrence globalisée pousse à l’innovation, particulièrement dans les technologies de l’information. L’innovation s’est d’ailleurs institutionnalisée, avec la mise au point de méthodes, et la création de chaires universitaires, par exemple la chaire innovation et régulation des services numériques de l’École polytechnique, Télécom ParisTech et Orange."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc