Connexion
8 534 Livres Blancs | | 1 042 |

L'entreprise dans l'économie de la connaissance

  • EditeurGFII
  • Version PDF - 67 pages - 11 octobre 2005 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le Groupement Français de l’Industrie de l’Information (GFII) est un lieu d’échanges entre les différents acteurs de ce domaine: fournisseurs d’information, éditeurs de logiciels, responsables d’Intranet ou de site Internet, ingénieurs-conseils, professionnels de la documentation et de la recherche d’information et consultants indépendants… La grande diversité de ces métiers et leur complémentarité permettent une réelle collaboration entre les acteurs, dont l’objectif est de comprendre les évolutions de notre industrie.

Le groupe de travail « Fédérer des sources d’information : outils et méthodes » créé au début de l’année 2003 accueille des éditeurs de logiciels, souvent concurrents, des consultants indépendants, des responsables de services d’information de grandes entreprises et a adopté comme règle de fonctionnement le retour et le partage d’expérience. Cette volonté de pragmatisme, dans un domaine enclin à une théorisation souvent malheureuse, a permis durant plus de deux ans et demi de capitaliser sur des savoir-faire, des méthodes et des outils qu’il nous a semblé intéressant de partager. Ainsi, cinq séminaires réunissant un large public ont été l’occasion, sur des thématiques spécifiques, de faire se rencontrer les concepteurs des outils et méthodes et leurs utilisateurs. Une collection de documents (notes, présentations, mémos..) représentant près de 1000 pages s’est construite, dont ce Livre blanc représente la synthèse.

Le point de départ de notre réflexion a été le formidable développement qu’a connu depuis huit ans Internet dans le monde de l’entreprise. Huit ans seulement, car en 1997, la majeure partie des entreprises faisait leur premier pas dans le Réseau en publiant sous forme de sites Web leurs plaquettes commerciales. Le développement de l’Internet s’est accompagné d’un accroissement considérable des données non structurées, ce terme désignant nos mails, rapports, textes, mémos qui sont très largement sortis du cadre d’un système de Gestion électronique des documents. Souvent enregistrées dans la mémoire des ordinateurs sans organisation ou structuration particulière, elles n’en constituent pas moins un gisement de connaissances de plus en plus important pour les entreprises ou organisations. Il est actuellement admis que ces données représentent plus de 80% des données d’un système d’information."