Connexion
7 978 Livres Blancs | | |

Les 5 choses essentielles à la réussite d'un salon

Participer à un salon n’est pas un acte anodin. Outre l’investissement financier, c’est également un coup de projecteur sur votre entreprise, ses produits et ses services. Le résultat d’une telle opération ne semesure pas seulement d’après le chiffre d’affaires dégagé, mais aussi par l’impact sur votre image et votre réputation, bref par le bénéfice de notoriété que vous en tirerez.

  • EditeurIML
  • Version PDF - 15 pages - 2017 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Participer à un salon n’est pas un acte anodin. Outre l’investissement financier, c’est également un coup de projecteur sur votre entreprise, ses produits et ses services.

Le résultat d’une telle opération ne semesure pas seulement d’après le chiffre d’affaires dégagé, mais aussi par l’impact sur votre image et votre réputation, bref par le bénéfice de notoriété que vous en tirerez.

Pour avoir accompagné de nombreux exposants, nous savons d’expérience que ceux qui tirent le meilleur profit de leur participation accordent toujoursla même attention à la préparation et au suivi qu’à la qualité de leur stand. Ils ont tous à cette fin un ensemble de trucs et astuces pour faire la différence. Parmi la centaine de bonnes pratiques que nous avons identifié, en voici 5 qui nous semblent vraiment incontournables.

01 # CONDITIONNER SA PARTICIPATION À DES OBJECTIFS

Avant toute chose : interrogez-vous sur les motivations réelles de votre participation. Le thème, les visiteurs ciblés ou les entreprisesreprésentéessont des critères essentiels mais ils ne constituent pas un objectif en soit.

N'hésitez pas à challenger vos collaborateurs, voire vos clients les plus proches. Posez la question sans détour : "Pourquoi devons-nous absolument être présents au salon Paysalia 2017 ?"

Si la réponse n'est ni évidente, ni en relation avec votre développement commercial ou votre notoriété : il est grand temps de reconsidérer votre participation.

A contrario, si la réponse estlimpide : 30% du CA annuel ou 20% des leads réalisés... Foncez ! Dans le Top 2 des mauvaises raisons : soyez vigilant au fameux "On l'a toujours fait" car à faire ce qu'on a toujours fait, on obtient jamais que ce qu'on a déjà. Il existe peut-être des opportunités plus pertinentes pour votre stratégie actuelle.

Attention également aux "Grandes Messes de la Profession". Une présence sans temps fort, nouveauté ou actualité, peut être d'autant plus inappropriée que votre industrie est dynamique et innovante. Un simple statut de visiteur peut parfois faire l'affaire."

Les 5 choses essentielles à la réussite d'un salon