Connexion
10 612 Livres Blancs | | 1 607 |

Digital Learning : Moyen et preuve de la transformation digitale de l'entreprise

Le Digital Learning, c’est l’expression, dans le champ de la formation, de la transformation digitale qui touche la plupart des activités et des métiers des entreprises, dans tous les secteurs.

Digital Learning : Moyen et preuve de la transformation digitale de l'entreprise

Introduction ou extrait du livre blanc

"Cette transformation générale - on parle justement de rupture - suppose que tous les collaborateurs, dans et hors l’entreprise, acquièrent un minimum de « culture digitale ». C’est ce dont il sera question dans ce nouveau Livre Blanc Féfaur, dont le contenu s’est enrichi de nos échanges avec les équipes de Vodeclic, Xavier Sillon (CEO) et Gabriel Maurisson (COO) en particulier.

Le Digital Learning inquiète à juste titre, car il remet en cause des modes de pensée et des pratiques de formation solidement ancrées. Mais cette remise en cause peut être vue comme une chance : le Digital Learning permet d’aller bien au-delà de l’optimisation et d’une plus grande efficacité du dispositif de formation.

Il s’agit pour les départements formation, visant l’exemplarité, de soutenir la transformation digitale qui concerne l’ensemble des salariés et métiers de l’entreprise, et de se nourrir de celle-ci en retour pour améliorer continûment les services offerts par la formation.

Une opportunité qui vaut aussi pour les organismes de formation, souvent en panne de boussole pour se diriger sur ces nouveaux territoires. Ce livre blanc est une simple contribution à un débat désormais bien lancé.

(...) Déchiffrer la rupture digitale, c’est aujourd’hui une tâche prioritaire des responsables qui veulent construire leur stratégie de formation à court et moyen terme. On n’y pense pas toujours : une façon de commencer, c’est d’observer ce qui se passe dans d’autres champs que celui de la formation.

« Quand Internet révèle les épidémies » (Le Figaro) : dans le secteur de la santé, les autorités utilisent le Web pour révéler les épidémies en gestation, grâce à l’analyse des requêtes envoyées à Google : une épidémie de grippe, par exemple, pourrait être révélée par l’afflux de questions, dans une géographie donnée, portant sur ce qu’il faut faire en cas de brusque poussée de température.

« Le numérique va bouleverser les fondamentaux du secteur de l’assurance » (Les Echos) : c’est le PDG d’Axa France qui le dit ; balle envoyée dans le camp du département formation : quelle traduction donner, dans son propre champ d’activité, à cette prise de conscience partagée au plus haut niveau de l’entreprise ?

Même discours pour le commerce de détail (retail) ou la grande distribution : « Les six tendances qui bouleversent le commerce selon l’Echangeur » (LSA) ; « Comment réinventer le magasin à l’heure de l’interactivité et du digital » (JDN)…

Analogie possible pour la formation : comment ré-enchanter la salle de formation, le présentiel avec le numérique ? On pourrait multiplier les exemples : industries du spectacle (musique, cinéma), agences immobilières concurrencées par des sites mettant directement en relation vendeurs et acheteurs, télécommunications, industrie automobile…

Pas un jour où cette transformation digitale ne soit largement commentée dans les médias (eux-mêmes en pleine transformation) qui font par exemple grand cas des MOOC : le secteur de l’éducation n’est plus à l’abri."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc