Connexion
7 185 Livres Blancs | | |

Les modèles économiques du logiciel libre

  • EditeurAPRIL
  • Version Pdf - 57 pages - Décembre 2007 - v1 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le Logiciel Libre n'est pas une nouvelle technologie. C'est un mode de production et de distribution du logiciel, c'est-à-dire un ensemble de pratiques concernant le management des projets, la gestion du code source, les canaux de mise à disposition des produits, les conditions légales d'utilisation, l'assistance technique, et même le marketing et les forces de vente.

Ce mode de production n'est pas en soi une innovation. La notion de Logiciel Libre a été formalisée dès les années 1980, et les pratiques correspondantes sont sans doute encore plus anciennes. On peut même dire que le Logiciel Libre est né dès que la notion de « produit logiciel » indépendante du matériel a été perçue par les développeurs et les utilisateurs. Son apparition a silencieusement précédé celle de l'édition commerciale de logiciels non libres telle que nous la connaissons aujourd'hui. L'innovation réside dans l'ampleur et les usages du phénomène Logiciel Libre qui se manifeste sur plusieurs plans :

- La plate-forme de conception et de réalisation du logiciel libre a toujours été le « réseau ». Naguère réservé à des initiés, il est devenu avec la généralisation de l'Internet l'infrastructure d'un « village global » propice aux modes de développement collaboratifs et décentralisés. La visibilité des projets libres en a été immédiatement amplifiée ;

- Le Logiciel Libre n'est plus aujourd'hui confiné au marché de l'infrastructure. Initialement « système et réseau », les logiciels libres s'invitent dans tous les segments de l'édition logicielle, y compris les applicatifs « métier » (progiciels de gestion intégrés, gestion de la relation client, business intelligence) et la bureautique. Ils touchent ainsi les utilisateurs et les décideurs ;

- Un écosystème complet est à présent en place et, de la production à la mise en œuvre chez l'utilisateur, chacun peut y trouver ce qui correspond à son métier et à ses objectifs. Le Logiciel Libre n'est plus seulement une matière première pour informaticiens et, sur un modèle où l'accès aux sources est ouvert par définition, on y trouve des produits finis et des intégrateurs qui s'engagent sur des résultats."