Connexion
8 407 Livres Blancs | | |

Les 10 erreurs à ne pas commettre pour réussir son projet de test

Ce Livre Blanc du Test Logiciel est le résultat de 18 ans de bonnes pratiques et de plus de 450 projets de tests logiciels menés par les équipes d’Acial.

  • EditeurAcial
  • Version PDF - 21 pages - 2017 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Ce Livre Blanc du Test Logiciel est le résultat de 18 ans de bonnes pratiques et de plus de 450 projets de tests logiciels menés par les équipes d’Acial. Il n’a pas prétention à être un référentiel technique des bonnes pratiques du test logiciel, mais a pour but d’ouvrir un dialogue sur la transformation des métiers du test induite par l’importance croissante du logiciel dans l’environnement quotidien des utilisateurs et des entreprises. A travers dix étapes essentielles à la réussite d’un projet de test logiciel, Acial invite les différents corps de métiers à une réflexion sur la place du test dans la gestion de leurs projets et propose d’éventuelles pistes d’amélioration.

Le test logiciel est en effet devenu une activité incontournable, car le logiciel est maintenant au cœur de l’activité des entreprises. Cependant, son niveau de qualité est encore perfectible, les logiciels sont en moyenne livrés avec 15% de défauts restants. En parallèle, les entreprises dépensent de plus en plus de ressources pour réaliser des tests logiciels : c’est un marché qui a connu une croissance annuelle de 4 à 5 points depuis quelques années. La complexification de l’environnement technologique, notamment avec la multiplication des plateformes d’utilisation, va nécessairement accentuer ces phénomènes.

L’enjeu principal du test est donc d’assurer une qualité optimale des produits logiciels livrés ainsi que leur adéquation aux besoins des utilisateurs, car un dysfonctionnement a toujours des conséquences économiques mais peut aussi s’avérer désastreux en termes d’image.

Cependant, le test est à l’heure actuelle souvent relégué à la fin du processus de développement et peut devenir un goulot d’étranglement dans la gestion d’un projet. C’est pour répondre à ce défi qu’il semble essentiel d’aborder les bonnes questions, dans une optique de dialogue des différentes parties prenantes, pour aboutir à un processus de test seamless, entièrement intégré au projet et donc optimisé en termes de coûts et de délais."

Les 10 erreurs à ne pas commettre pour réussir son projet de test