Connexion
7 506 Livres Blancs | | |

Les technologies de l’information en Région de Bruxelles-Capitale Perspectives 2004 – 2009

Le Centre d’Informatique pour la Région Bruxelloise réalise un livre blanc, à l’occasion d’une nouvelle législature régionale, sur les perspectives offertes de développement des technologies dont il a la charge.

  • EditeurCIRB
  • Version PDF - 42 pages - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La décision appartient à la représentation élue. Le rôle du C.I.R.B. est de donner aux décideurs politiques un outil d’aide à la prise de décision. Ce livre blanc est adressé aux Parlementaires, aux membres du Gouvernement, aux autorités régionales et pararégionales et aux pouvoirs locaux.

Il est également transmis aux représentants de la société civile, aux organisations socioprofessionnelles, à la presse et aux entreprises du secteur informatique et de télécommunication. La législature régionale écoulée a permis d’assurer l’entrée des pouvoirs locaux dans la société de l’information et d’y consolider la présence des institutions régionales et des institutions communautaires de la Région de Bruxelles-Capitale.

Sans aucun doute, notre Région est aujourd’hui à la pointe dans l’usage des nouvelles technologies au profit des citoyens, des entreprises mais aussi du secteur de l’enseignement et de la santé. Les pièges de l’incohérence qui auraient consisté à développer des solutions informatiques individuelles au niveau des différentes institutions de la Région de Bruxelles-Capitale ont pu être évités.

La politique des petits pas menée par la Région permettant l’appropriation par les différents pouvoirs des solutions implémentées a permis de consolider le développement des nouvelles technologies de l’information. Le temps des interrogations politiques sur les enjeux des nouvelles technologies est également révolu.

Le krach boursier et la restructuration du secteur informatique et des télécommunications ont eux aussi permis au C.I.R.B., neutre technologiquement, de travailler avec un marché plus stable, plus solide et qui garantit la pérennité des solutions des investissements des pouvoirs publics.

Mener une politique ambitieuse et efficace, en s’appuyant sur un socle solide afin de rencontrer les objectifs de l’Union Européenne en matière de la société de la connaissance, est sans aucun doute l’enjeu de la législature régionale qui s’annonce. Nous sommes passés d’une administration fonctionnant encore largement sur un mode très cloisonné et hiérarchisé à une administration en réseau.

Les résistances au changement ont été vaincues et ceux qui voudraient encore s’opposer à cette marche de l’histoire resteront sur le bord du chemin. La Région de Bruxelles-Capitale a dépassé les clivages traditionnels politiques et partisans en matière d’E-Government. Elle est sans conteste la première région numérique à avoir intégré dans son offre de services aux citoyens et aux entreprises les services vitaux numérisés."

Les technologies de l’information en Région de Bruxelles-Capitale Perspectives 2004 – 2009