Connexion
7 501 Livres Blancs | | |

From viral to tribal - The next frontier in publishing

Une étude Comscore sur la consommation d’actualités générationnelle aux États-Unis et au Royaume-Uni.

  • EditeurcomScore
  • Version PDF - 16 pages - 2019 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à des changements sismiques dans l’industrie de l’édition suite à la croissance explosive de l’utilisation des appareils mobiles, des médias sociaux et aux modèles commerciaux en évolution rapide des éditeurs qui nécessitent de plus en plus de nouvelles stratégies de monétisation.

Comscore a entrepris d'examiner comment différentes générations consomment les informations numériques. L’étude comprenait la génération Z, la génération Y et la génération X, aux États-Unis et au Royaume-Uni. L’objectif était d’identifier les différences entre chaque groupe et de donner un aperçu de ce que pourrait être l’avenir pour les organisations de presse et les éditeurs qui doivent faire face à une perturbation numérique continue.

(...) Nous sommes entrés dans une nouvelle ère en matière de consommation d’informations numériques.

Les débuts de l'édition numérique ont vu les consommateurs rechercher des informations directement ou via des portails et des moteurs de recherche. Les dernières années ont été marquées par l’essor des contenus d’information distribués, essentiellement tirés du partage sur les réseaux sociaux.

Aujourd'hui, la moitié de la génération Z affirme que les médias sociaux sont leur source d'informations la plus utilisée.

En conséquence, de nombreux éditeurs ont évalué la viabilité du contenu en fonction de son potentiel de viralité, et des organisations de presse entières ont axé leurs activités sur le partage social. Certaines publications ont été entièrement construites sur des plateformes sociales, telles que NowThis ou Insider.

L’affinité pour le partage semble s’affaiblir. Parmi les générations interrogées, la majorité des personnes interrogées déclarent ne pas être susceptibles de partager des informations sur les réseaux sociaux.

En fait, aux États-Unis, 16% des membres de la génération Z ont déclaré qu’ils partageraient les informations via les médias sociaux, contre 25% des Millennials. Les résultats étaient presque identiques au Royaume-Uni, puisque seulement 16% des membres de la génération Z ont déclaré qu'ils étaient susceptibles de partager des informations sur les réseaux sociaux, par rapport à 23% des membres de la génération Y (graphique 2). En un sens, ils ne sont pas des donneurs. Ils consomment beaucoup de contenu, mais ils ne vont probablement pas le partager."

 

Version originale :

"Over the past decade, we’ve seen seismic changes in the publishing industry amid explosive growth in mobile device usage, social media, and rapidly changing publisher business models that increasingly require new monetization strategies.

Comscore set out to examine how different generations consume digital news. The study included Generation Z, Millennials, and Generation X, in both the U.S. and the U.K. The goal was to identify differences between each group and glean insights on what the future could look like for news organizations and publishers who must navigate continued digital disruption.

(...) We’ve entered a new era in digital news consumption.

The early days of digital publishing saw consumers seeking out news directly or through portals and search engines. Recent years saw the rise of distributed news content, largely driven by sharing on social networks.

Today, half of Generation Z says social media is their most-used source for news.

As a result, many publishers gauged content’s viability by its potential for virality, and entire news organizations built their operations around social sharing. Some publications were built entirely on social platforms, such as NowThis or Insider.

The affinity toward sharing appears to be waning. Across the generations we surveyed, the majority of people say they are not likely to share news stories on social media.

In fact, in the U.S., 16% of Gen Z said they would share news stories via social media, compared to 25% of Millennials. Results were nearly identical in the U.K., as only 16% of Gen Z said they are likely to share news on social compared to 23% of Millennials (fig. 2). They are, in a sense, takers not givers. They're consuming a lot of content, but they are not likely to go out and re-share it."

From viral to tribal - The next frontier in publishing