Connexion
10 469 Livres Blancs | | 1 576 |

L’accès aux données pour la Recherche et l’Innovation en Agriculture

Data et agriculture

Introduction ou extrait du livre blanc

Le livre blanc construit par l’ACTA et le réseau des Instituts Techniques Agricoles vient affirmer la position de ces acteurs majeurs du développement agricole et de l’innovation en France, sur un domaine en forte transition.

Les données constituent une compo- sante de la transition numérique, qui est en réalité, pour l’agriculture, le fruit d’une innovation exogène et qui favorise l’implication sur l’agriculture d’un grand nombre de nouveaux acteurs.

La production et l’utilisation de données mobilisent des capteurs nouveaux pour pro- duire de la donnée, souvent basée sur des processus physiques, des algorithmes pour traiter ces signaux, et des modèles pour transformer l’information en un support de décisions, ces différents éléments étant au cœur du métier des ITA. Le développement des données massives nécessite aussi des technologies nouvelles pour le transport à haut débit de l’information, interrogeant l’équité de toutes les régions de France et d’Europe face à cet accès.

Les réflexions partagées ici montrent clairement l’intérêt de favoriser les données ouvertes, car ceci permet de créer de la valeur, et ceci permet aussi aux acteurs qui ouvrent leurs données d’imposer des standards, et au-delà des standards, ce sont des cadres de réflexion qui s’imposent.

Les e-infrastructures et les démarches permettant l’interopérabilité doivent être adaptées ensuite pour permettre cette ouverture et l’accès aux données.

Les données et les e-infrastructures constituent une partie (seulement) de la transition qui se dessine. La première étape est celle de l’agriculture de précision, qui permet d’une part de capturer les hétérogénéités des ensembles sur lesquels on travaille (parcelles agricoles ou troupeaux) et d’autre part de tracer et d’éclairer toutes les performances, productives et environnementales, de la production agricole et agro- alimentaire. Mais il faut d’ores et déjà préparer l’étape suivante, celle de l’agriculture après généralisation du numérique. Et ce monde-là, avec ses acteurs nouveaux et ses relations nouvelles entre acteurs, ses réseaux sociaux, ses régulations et régle- mentations, reste totalement à construire. 

En 2014, l’ACTA et les Instituts Techniques ont décidé de doter leur dispositif de Recherche Innovation d’un réseau numérique. Ce réseau a trouvé spontanément sa dynamique en s’appuyant sur les expériences acquises par chacun et en recherchant les synergies.Il s’est préoccupé très rapidement de l’accès et de la valorisation des données avec deux réalisations fondatrices :
• Le projet API-AGRO, plateforme ouverte de données et de services agricoles qui se transforme en une société ouverte à d’autres acteurs,
• Le présent livre blanc, fruit d’un an de réflexions, qui propose 10 recommandations autour de 3 axes : « Innover », « Fluidifier », « Rassurer ».

Notre réseau se place volontairement dans une démarche d’Open innovation pour co-construire les services de demain en mobilisant de nouveaux partenariats et compétences, avec l’ambition de mobiliser les technologies adéquates pour fluidifier les échanges de données entre les acteurs.

En parallèle, nous proposons de prendre position, tous ensemble et dès à présent, sur les questions de propriétés des données et de transparence sur leurs usages pour rassurer les acteurs.

Dans ce nouvel univers du numérique et de l’économie numérique, l’ACTA et les Instituts techniques ont pris le parti d’être proactifs

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc