Connexion
7 491 Livres Blancs | | |

Plan B'OM : Baisse des ordures ménagères

Une alternative citoyenne zéro déchet à la reconstruction de l'incinérateur Ivry-Paris 13.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le Plan B’OM est une proposition alternative au projet IP13 de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII et de construction d’une unité de valorisation organique de type tri mécano-biologique (TMB) avec méthanisation.

Pour une poignée de militants, mobilisés depuis plus de 10 ans, les perspectives de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry ont été à l’origine de nombreuses actions : ces lanceurs d’alerte ont multiplié les appels, notamment au moment du débat public de 2009, puis de la concertation de 2010-2011. Leur travail de fond constitue le terreau du Plan B’OM.

Avec l’attribution d’un marché public de 2 milliards d’euros TTC par le Syctom (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de Paris ) au groupement IP13,

Le projet de reconstruction est devenu très concret, très proche, alors que dans le même temps les succès en matière de réduction des déchets se multiplient en France et à l’étranger, et que la réglementation tant européenne que nationale vise à réduire les quantités de déchets envoyés en décharge ou à l’incinération. L’incinération des déchets est un traitement polluant, qui contribue à l’émission de gaz à effet de serre et contrevient au recyclage de matières premières qui devraient être préservées et recyclées plutôt que brûlées.

(...) Nous avons commencé à explorer toutes les pistes et à décortiquer l’ensemble des données disponibles sur la production et la gestion des déchets du territoire du Syctom.

Et nous sommes parvenus à la conclusion qu’avec un certain nombre d’actions ciblées, inspirées des démarches Zero Waste (zéro déchet, zéro gaspillage), le défi pouvait être relevé. Nous avons pris en compte un double enjeu : celui de la réduction et du tri des déchets bien sûr, mais celui aussi de la production d’énergie pour alimenter notamment le réseau de chaleur parisien.

Nous avons ainsi mis en lumière une double opportunité, en termes d’économies pour les collectivités, et de création d’activités et d’emplois. Nos travaux nous permettent de conclure que cette occasion historique de s’engager dans une démarche “zéro déchet, zéro gaspillage” pour diminuer le recours à l’enfouissement et l’incinération en Île-de-France est aussi une chance pour le développement économique local."

Plan B'OM : Baisse des ordures ménagères