Connexion
7 475 Livres Blancs | | |

Déchets - Les gros mots

Zero Waste France vous propose un remède contre les effets déformants de cette fièvre verdissante : sa toute nouvelle version du dictionnaire garanti sans greenwashing. Les définitions de ces 22 mots ou expressions passés au crible ont été conçues pour vous apporter un autre éclairage sur ces «gros mots» des déchets, vous révéler non seulement leur sens réel, mais également vous faire connaître les enjeux souvent cachés et parfois peu avouables qui s’y rapportent.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Zero Waste France est une association de protection de l’environnement fondée en 1997 qui milite pour la réduction des déchets.

Chaque Français produit plusieurs centaines de kilos de déchets ménagers par an qui sont majoritairement enfouis ou brûlés, ce qui engendre des pollutions de l’air, des sols et des océans.

Face à cette situation, Zero Waste France propose la démarche zéro déchet, zéro gaspillage qui vise à réduire la production de déchets et à mieux valoriser ceux que l’on produits. Concrètement, l’association agit à 3 niveaux:

• En tant que lanceur d’alerte, Zero Waste France fait connaître les enjeux et les problèmes liés à la gestion des déchets.

• Sur le plan politique, Zero Waste France intervient directement auprès des décideurs français et européens pour faire avancer les lois dans le sens de la réduction des déchets.

• Sur le terrain, Zero Waste France aide les collectivités, les entrepreneurs, les associations locales et les citoyens dans leurs projets zéro déchet, zéro gaspillage.

(...) Pourquoi ne parle-t-onplus de «décharge» mais d’«installation de stockage de déchets non dangereux», non plus d’«incinérateur» mais de « centre de valorisation énergétique » ?

Comment est-on arrivé à affubler le mot emballage du préfixe éco- ou le mot plastique du préfixe bio- ? Que cache la complexité de ces termes ? La gestion de nos déchets serait-elle en un tour de main devenue écologique, respectueuse de la planète et de ses habitants ?

En réalité, le petit monde des déchets et ses communicants souffrent d’une maladie de plus en plus répandue : le greenwashing. C’est grave Docteur ? Quels en sont les symptômes ? C’est assez simple en fait.

Au départ, vous avez une pratique peu reluisante (comme la mise en décharge de déchets organiques par exemple). Le greenwashing va agir, via les conseils de spécialistes en communication, comme un lavage (washing) vert (green), pour trouver des justifications écologiques à une pratique qui ne l’est pas.

Progressivement, de nombreux mots liés au vocabulaire des déchets ont donc été détournés et galvaudés par les industriels et les pouvoirs publics. Ajoutez à cela un vocabulaire de plus en plus technique et des thématiques sans cesse nouvelles, vous obtiendrez un cocktail détonnant d’incompréhension, d’ambiguïté et de confusion propre à perdre tous ceux qui tenteraient de comprendre quelque chose aux déchets.

Mais comment faire pour s’y retrouver en tant que citoyen? Pas de panique, Zero Waste France vous propose un remède contre les effets déformants de cette fièvre verdissante : notre toute nouvelle version du dictionnaire garanti sans greenwashing.

Les définitions de ces 22 mots ou expressions passés au crible ont été conçues pour vous apporter un autre éclairage sur ces «gros mots» des déchets, vous révéler non seulement leur sens réel, mais également vous faire connaître les enjeux souvent cachés et parfois peu avouables qui s’y rapportent."

Déchets - Les gros mots