Connexion
8 270 Livres Blancs | | |

La somnolence au volant

Cet ouvrage, émanant de l’association professionnelle des autoroutes et ouvrages routiers (ASFA) et de l’institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), fait la somme des connaissances sur le thème de la somnolence au volant, tant au niveau français qu’au niveau européen, et émet un certain nombre de propositions à ce sujet.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Comme le souligne la Direction générale de la mobilité et des transports de la Commission européenne, le nombre de tués sur les routes n’a cessé de diminuer dans toute l’Union européenne ces dernières années, avec une baisse de 43 % depuis 2010. Malgré ce résultat encourageant, les accidents de la circulation étaient encore responsables de 30 900 morts et de 1,7 million de blessés en 2010.

Pour que le nombre de victimes continue de baisser, il est nécessaire de toujours mieux chercher à comprendre les mécanismes et les circonstances des accidents de la circulation, et de mettre en place de nouvelles stratégies de prévention.

C’est dans cet esprit que le présent rapport est dédié au phénomène de la somnolence au volant.

En Europe, la somnolence au volant est une des premières causes d’accidents mortels de la circulation. Les experts comparent souvent l’effet de la somnolence sur le comportement à celui occasionné par l’alcool, dont l’abus au volant est puni par la loi. or, des études révèlent que conduire après une nuit blanche équivaut à prendre la route avec une alcoolémie de 0,9 g/l, un taux illégal dans tous les pays de l’Union européenne.

Les accidents de la circulation causés par un conducteur s’endormant au volant sont particulièrement sévères et souvent mortels, du fait de la vitesse incontrôlée du véhicule lors de l’impact, et de l’incapacité du conducteur à freiner."

La somnolence au volant