Connexion
11 912 Livres Blancs | | 1 917 |

Rencontre avec les médaillés en 2022 "innovation" du CNES

Tout savoir sur les médaillés 2022 du prix "innovation" décerné par le CNRS.

Rencontre avec les médaillés 2022 "innovation" du CNES

Introduction ou extrait du livre blanc

"Techniques de l'Ingénieur a rencontré les quatre lauréats 2022 de la médaille de l'innovation décernée par le CNRS. Elle valorise chaque année la recherche scientifique française.

Créée en juillet 2020, la start-up One Biosciences, issue de travaux académiques menés à l’Institut Curie, se positionne dans la médecine de précision. Elle travaille à établir des « cartes d’identité  » épigénétiques des cellules, faisant notamment appel à des techniques dites de « microfluidique ». La jeune pousse se base sur des approches dites « en cellule unique » avec comme objectif de soigner des maladies complexes telles que le cancer. Sa co-fondatrice, Céline Vallot, s'entretient avec nous.

Nous avons ensuite rencontré Pierre Nassoy. Co-fondateur et membre du conseil scientifique de TreeFrog Therapeutics, il travaille sur des thérapies à base de cellules souches, notamment contre des maladies telles que Parkinson. L'entreprise a comme objectif de produire en grande quantité ces cellules, une des « matières premières » de la médecine régénérative. Pour cela, l'entreprise met en œuvre un système microfluidique permettant d’encapsuler des cellules dans de petites coques de gelée.

Nous nous sommes ensuite intéressés aux muons avec Jacques Marteau. Cette particule élémentaire est  produite naturellement dans l’atmosphère. Elle traverse la matière sur de longues distances sans être absorbée et ouvre la voie à l'exploration en trois dimensions de grandes structures et apporte des réponses à des questions de volcanologie, géologie, voire de climatologie. Notre interlocuteur a identifié le potentiel de la détection des muons, initialement développée pour la recherche  fondamentale. La start-up Muodim,  qu'il a co-fondé, propose des services d'imagerie par tomographie muonique, qui permet de détecter des évolutions de densité dans des sous-sols ou de grandes infrastructures. Enfin,  Denis Spitzer détaille les deux procédés qu'il a développés  : SFE et SFS, pour  spray flash evaporation et spray flash synthesis. Ils permettent la formation et la synthèse de particules sub-micrométriques. Ces approches se révèlent économiques, sûres et respectueuses de l’environnement. Les applications les plus pertinentes de cette technologie se destinent notamment à l’industrie pharmaceutique, mais aussi au secteur de la transition énergétique."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc