Connexion
7 419 Livres Blancs | | |

Grand débat national : la FNATH, Association des accidentés de la vie, libère la parole !

Les propositions de la FNATH concernant le grand débat national.

  • EditeurFNATH
  • Version PDF - 86 pages - 2019 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La moitié des doléances reçues porte sur le pouvoir d’achat et la revalorisation des rentes et pensions qui, comme pour les retraites, ne sera que de 0,3 % seulement en 2019 ; soit bien en deçà de l’inflation.

Les nombreuses personnes qui témoignent, réclament une ré-indexation des rentes et pensions et des minima sociaux sur le coût de la vie.

- « Je suis actuellement bénéficiaire de l'AAH et je perçois également une rente trimestrielle pour maladie professionnelle. Chaque mois, mon allocation adulte handicapée est diminuée d'un tiers de ma rente. Ceci est particulièrement injuste car, la plupart du temps, la rente, qui, pour nous, représente une réparation, ne correspond en réalité en rien à notre pathologie ! »

Les victimes d’accidents de travail ou maladies professionnelles ne comprennent plus pourquoi la Sécurité sociale, avec sa branche risques professionnels qui est censée réparer leurs préjudices, les maintient dans l’indigence alors que la branche est excédentaire.

« Les rentes AT et MP sont considérées comme des réparations et non des revenus », s’insurge cette interlocutrice avant de dénoncer : « la branche AT-MP est en excédent financier. Les victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles doivent payer alors qu’elles n'ont rien demandé... Il faut absolument augmenter nos rentes ! ».

S’agissant de la lutte pour le pouvoir d’achat des titulaires d’une rente, d’une pension et minima social, la FNATH propose :

- Dans un Projet de loi de finances rectificatif, de rétablir immédiatement l’indexation des rentes, pensions et minima sociaux sur l’inflation mais également de rattraper les pertes de revenus qu’ont supportés les assurés sociaux depuis la réforme.

- De revenir sur les modalités de calcul des rentes et des pensions afin que la maladie, l’invalidité ou l’accident ne soient cause de paupérisation et de pauvreté."

Grand débat national : la FNATH, Association des accidentés de la vie, libère la parole !