Connexion
11 599 Livres Blancs | | 1 832 |

En finir avec les contraintes opérationnelles du digital : comment l'analytique devient l'allié des équipes IT

"Dans un contexte de baisse budgétaire drastique provoqué par des éléments conjoncturels, de bouleversements technologiques, de RoI rapide et de « quick-win », l’heure est à optimiser sa plateforme de données pour encaisser les chocs technologiques, maintenir à flot son IT, mais sans oublier de faire éclore de nouveaux cas d’usage. Et si la bonne formule tenait, en fin de compte, dans un concept : l’analytique ?"

  • EditeurIndexima
  • Version PDF - 7 pages - 2021 - Français
indexima-digital-it

Introduction ou extrait du livre blanc

"TROUVER LE BON ÉQUILIBRE HÉTÉROGÉNÉITÉ / VOLUME / FLEXIBILITÉ

Personne n’a pu échapper à l’adage qui occupe l’essentiel des discours des spécialistes de la donnée dans le monde : la donnée est le nouvel or noir. Une matière première qu’il convient de raffiner pour en faire carburant exploitable. Cette image illustre parfaitement ce que représente aujourd’hui l’entreprise digitale. Cette entreprise, qu’elle soit un pure-player du numérique ou une entreprise dite traditionnelle en proie à la transformation, a une particularité : celle de considérer la donnée comme la pièce centrale de son modèle organisationnel et économique. Toutefois, cela implique de modi- fier à la fois un état d’esprit et d’adapter sa vision technologique.

Collecter, ingérer, manipuler, analyser ou tout simplement fonctionner avec des données, dont le volume ne fait que croître, nécessite de se plier à des règles. L’entreprise digitale est « data-driven » et doit prendre en compte la complexité du monde IT moderne. Cela se traduit par des contraintes fortes pour les équipes IT.

Gérer la migration vers le Cloud (et gérer l’hybridation des systèmes)

Si la donnée est l’or noir, le cloud en est la raffinerie. S’il apporte certes des ressources (compute, stockage, par exemple) nécessaires pour déployer des stratégies Big Data, son approche distribuée, où s’en- trechoquent nombre de services et d’applications, floutent les frontières des processus. Le SI devient ainsi étendu et multi-fournisseurs. Pour le cabinet d’études Gartner, 81% des entreprises ont d’ailleurs plus de 2 fournisseurs de cloud public. Selon ce même cabinet, cette approche a certains avantages : éviter toute forme de dépendance ou gagner en résilience. Mais, revers de la pièce, il devient difficile de cartographier chaque brique de son SI afin d’en contrôler l’exé- cution. Comment en effet monitorer l’ensemble des plateformes sans disposer d’une vue à 360 de son SI ? Une étude du cabinet de conseil Enterprise Management Associates prétend ainsi que 35% des utilisateurs du multi-cloud exploitent entre 3 et 5 outils pour monitorer leur environnement, dont des outils de log management (48%), d’APM (gestion de la performance des applications,40%), des outils open source (34%) et des outils de gestion de la performance du réseau (25%). Un effort de centralisation devient ici nécessaire."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc