Connexion
8 415 Livres Blancs | | |

Les différents usages de l'audit applicatif

SoftFluent met en avant les divers avantages de l'audit applicatif dans ce livre blanc.

  • EditeurSoftFluent
  • Version PDF - 24 pages - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"L’audit applicatif consiste à évaluer une application ou un logiciel selon des critères techniques et les bonnes pratiques de développement logiciel. Il s’agit d’une vue à 360° sur tous les sujets et thèmes qui concernent votre application.

Souvent envisagé sous l’angle de l’audit de code qui en est une composante essentielle, celui-ci nécessite, en général, une analyse bien plus large. Celle-ci s’attache également par exemple à la maintenance, l’évolutivité, les technologies utilisées, etc. (les différents axes d’études seront détaillés plus bas).

L’audit vous permet de bénéficier d’un regard critique sur une solution applicative (son état de santé : capacités et limites), d’en tirer des recommandations actionnables et priorisées ainsi qu’un plan d’action.

Pour cette démarche, mieux vaut préférer un acteur externe. Pourquoi ? Si l’impartialité est nécessaire pour assurer la réussite de l’audit applicatif, il s’agit également de s’assurer que l’auditeur aura le recul nécessaire pour dresser une analyse objective et factuelle (n’omettre aucun élément et juger chaque élément de manière équitable), un exercice plus délicat lorsque l’on utilise quotidiennement une application.

De plus, les auditeurs externes voient régulièrement de nombreuses applications, dans des contextes très variés, et sont mieux à même d’apprécier la qualité relative de tel ou tel aspect, à commencer par le code. Il ne s’agit pas d’évaluer une application dans l’absolu, mais en regard des pratiques courantes et des contraintes qui la concernent, et cela n’a de sens que relativement aux pratiques du marché. Il est quasi impossible d’avoir ce recul de l’intérieur, au même titre que pour toute autre forme d’audit dans les domaines non techniques."

Les différents usages de l'audit applicatif