Connexion
7 475 Livres Blancs | | |

La photo sous-marine

Choisir le bon appareil, effectuer les bons réglages.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Quel plongeur ne souhaite pas garder un souvenir des fonds marins qu’il a explorés ? Reste que la photo sous-marine exige non seulement un bon niveau de plongée, mais aussi une certaine connaissance des techniques photographiques. Sous l’eau, les paramètres de prise de vue sont loin d’être identiques à ceux utilisés sur terre. Ce livre blanc va vous guider pas à pas pour vous aider à choisir le matériel adéquat et faire vos premiers réglages « aquatiques ».

Le matériel

Non, le matériel photographique sous-marin n’est pas forcément cher et compliqué. Les constructeurs proposent des gammes adaptées aux débutants comme aux professionnels. On y retrouve trois types d’appareils, les reflex avec caisson étanche, les compacts étanches ou avec caisson et les caméras.

Les reflex avec caisson

C’est le nec plus ultra pour s’assurer des photos de grande qualité. C’est aussi l’option la plus chère. Et celle qui exige le plus de compétences techniques. Si vous possédez déjà un reflex, vous n’aurez plus «  qu’à  » acheter le caisson. Comptez plusieurs centaines d’euros. (Et entre 2.000 et 3.500 euros - sans dôme - pour des caissons haut de gamme). Important  : assurez-vous que le caisson que vous souhaitez acheter s’adapte parfaitement à votre ap - pareil (dimension, position des boutons déportés, écran…). Vérifiez aussi que votre objectif y trouvera sa place. Sous l’eau, impossible de changer d’objectif et acheter un caisson par objectif risque d’être très onéreux. Alors, optez pour la parfaite combinaison (boîtier + objectif) avant d’investir."

La photo sous-marine