Connexion
7 478 Livres Blancs | | |

The future of travel - Man vs. Machine

Ce rapport cherche à déterminer dans quelle mesure les machines, toujours plus intelligentes et sophistiquées, auront un rôle croissant à jouer dans le secteur du voyage de demain.

  • EditeurQubit
  • Version PDF - 56 pages - 2018 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La BBC proposait l’année dernière sur son site un widget révélant la probabilité que votre travail soit automatisé dans les vingt prochaines années.

Selon un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi rendu public en janvier, l’automatisation menace 10% des emplois en France, un chiffre à prendre avec du recul lorsque l’on sait que ce sont 35% des emplois qui sont concernés au Royaume-Uni (d’après une étude menée par l’Université d’Oxford et Deloitte), et 47% aux États-Unis (selon une étude de l’Université d’Oxford datée de 2013).

Les chercheurs estiment ainsi qu’il y a 15 millions d’emplois menacés au Royaume-Uni, et 80 millions aux États-Unis. Des chiffres qui alimentent les unes des journaux, lesquels affirment déjà que « les robots s’apprêtent à vous voler votre travail ».

Heureusement pour les employés du secteur du tourisme, la menace d’automatisation est considérée comme faible pour de nombreux postes, notamment ceux d’agent de voyage ou de directeur d’hôtel.

Les emplois les plus à risques sont ceux qui sont davantage axés sur les tâches administratives et fonctionnelles, comme le démarchage téléphonique.

À l’heure actuelle, l’industrie du tourisme est particulièrement axée sur la technologie, et il est facile d’imaginer de nombreuses tâches, actuellement effectuées par des humains, être réalisées inlassablement et plus efficacement par des ordinateurs.

Les chauffeurs Uber font certes face à une menace particulière, celle des voiture autonomes, mais combien de postes sont en danger dans les filières administratives, celles du marketing technique ou encore du service client ?

Le fait est que n’importe quel travail consistant en une série de procédures clairement définies peut facilement être effectué par des algorithmes suffisamment sophistiqués.

L’inquiétude quant à la problématique du remplacement des hommes par les machines est telle que Bill Gates, le patron de Microsoft, est l’un des principaux défenseurs de l’idée d’une taxe sur les robots.

Cependant, 65% des élèves actuellement à l’école primaire finiront par effectuer un travail qui, vingt ans auparavant, n’existait pas encore. La question persiste donc : la création de nouveaux rôles pour les humains va-t-elle être suivre la cadence de ceux délégués aux machines ?

Ce rapport cherche à déterminer dans quelle mesure les machines, toujours plus intelligentes et sophistiquées, auront un rôle croissant à jouer dans le secteur du voyage de demain."

The future of travel - Man vs. Machine