Connexion
7 711 Livres Blancs | | |

La science derrière l'apprentissage : les interactions humaines

Comment les résultats des dernières études scientifiques sur l'apprentissage vont transformer (pour le meilleur) la formation professionnelle.

  • Editeur360Learning
  • Version PDF - 19 pages - 2018 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Comment les gens apprennent-ils le plus efficacement ? La question obsède depuis des siècles les chercheurs, les psychologues, les neuroscientifiques et les professeurs. Chacun dans son domaine, ils ont passé d’innombrables heures à tenter de comprendre comment le cerveau humain absorbe les informations, pour améliorer justement la manière de la transmettre. Il semble aujourd’hui que nous touchons au but : les dernières recherches des neuroscientifiques tendent à prouver que l’apprentissage repose avant tout sur les interactions humaines.

Mais quelle leçon en tirer, quand nous constatons tous les jours qu’incorporer des échanges humains dans un monde digital est de plus en plus difficile ? Après tout, nous sommes en pleine transition vers un modèle sociétal gouverné par la technologie. Travailler à distance est désormais un standard chez les professionnels, et la montée en puissance des technologies mobiles a entraîné la digitalisation massive du monde des affaires. En un mot : notre manière de travailler a changé.

Et cela doit aussi s’appliquer à notre manière d’apprendre. Quand on s’intéresse aujourd’hui à la formation professionnelle, on se rend rapidement compte que le digital est la nouvelle norme : 98% des entreprises projettent en effet de s’appuyer sur le eLearning d’ici 20201. Avec l’accélération des cycles business, le basculement vers un un modèle fondé sur la technologie est devenu une obligation pour rester agile. Les méthodes changent, certes. Mais le principal défi est toujours le même : engager les apprenants pour mieux atteindre les objectifs business.

Cours en ligne, classes virtuelles, formation à distance… Tout cela laisse une impression quelque peu impersonnelle, non ? Et c’est normal : n’oublions pas que le premier attrait du eLearning est à l’origine de proposer aux apprenants de participer à un cours sans interagir physiquement avec quiconque. Cela a bien sûr pléthore d’avantages, par rapport à l’apprentissage traditionnel en face-à-face. Mais cette forme d’apprentissage en environnement virtuel peut-elle être plus efficace ?"

La science derrière l'apprentissage : les interactions humaines