Connexion
8 421 Livres Blancs | | |

Véhicule autonome : accompagner la transition

Ce livre blanc dévoile les perspectives d’usages et les enjeux pour les différents acteurs de la transition vers les véhicules autonomes.

  • EditeurIESF
  • Version PDF - 24 pages - 2016 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"L’automatisation du véhicule et de sa conduite connaît une progression accélérée depuis quelques années. Partant de dispositifs d’aides à la conduite de plus en plus nombreux et sophistiqués, les efforts de recherche et développement portent sur la mise au point de véhicules à conduite déléguée permettant de soulager la tâche de conduite dans certaines conditions ou de véhicules sans conducteur circulant sur des itinéraires contrôlés. Les expériences se multiplient dans les pays les plus avancés, permettant de faire progresser l’intelligence embarquée nécessaire aux tâches de détection, d’analyse, de planification et d’action aujourd’hui effectuées par le conducteur, et ce dans des environnements de plus en plus complexes, allant de la route dédiée à la rue banalisée.

Les enjeux sont à la fois individuels et collectifs :
- améliorer la sécurité routière et le confort des usagers
- fluidifier le trafic
- promouvoir une conduite économe
- rendre la mobilité accessible à tous
- repenser le fonctionnement logistique des entreprises...

Facilité par les progrès de l'intelligence artificielle liés à l’apprentissage automatique (machine learning), le développement du « véhicule autonome » est une rupture majeure qui transforme le concept de véhicule routier, dans les modes de production des services de mobilité, dans l’usage de l’espace public et dans les modes de vie.

Cette transformation sera progressive, et s’étalera sur une génération (20 à 30 ans) sans que l’on puisse préjuger aujourd’hui de sa vitesse de progression ni de son point d’aboutissement : quelle que soit la rapidité des avancées technologiques, les questions d’adaptation des réseaux routiers et d’appropriation sociale des nouveaux usages seront déterminantes, ne serait-ce que pour la cohabitation entre des véhicules classiques et des véhicules autonomes qui n’auront ni les mêmes partages de responsabilité et ni les mêmes pratiques de conduite.

A partir des récents travaux disponibles (voir bibliographie) et avec le concours d’experts de différentes disciplines, les Ingénieurs et Scientifiques de France et l’Institut VEDECOM ont exploré les questions clés d’organisation de cette période de transition.

Véhicule autonome : accompagner la transition