Connexion
8 011 Livres Blancs | | |

Les sites grand public sont-ils l'avenir du voyage d'affaires ?

Comment utiliser les sites de voyages pour réduire ses coûts et simplifier la gestion des déplacements pro.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le voyageur pro a beaucoup changé en quelques années : il est hyper-connecté, gère tous ses déplacements directement dans son smartphone, et surtout il est de plus en plus autonome.

Il veut pouvoir réserver lui-même ses billets, les modifier en quelques secondes si besoin, sans avoir à attendre que quelqu’un le fasse pour lui. En somme, il veut retrouver la même facilité d’usage dans ses déplacements d’affaires que dans ses voyages personnels.

Pour cela, il se tourne de plus en plus vers les sites grand public dont il a l’habitude : Voyages-sncf.com pour son train bien sûr, mais également AirBnB pour son hébergement, Uber pour son transport, etc… Nous qui sommes des sites grand public sommes devenus des experts en rapidité et simplicité d’utilisation.

Nous investissons énormément dans l’ergonomie grâce à des équipes entières dédiées à l’UX (User Experience), ce qui a rendu nos sites et nos applis mobiles extrêmement efficaces.

Pour les entreprises, il y a beaucoup à gagner : on donne de l’autonomie aux employés, on réduit les process et on gagne du temps. Et de l’argent, puisqu’on trouve sur ces sites des prix bas et pas de frais de service ! Mais il faut que le travel manager puisse suivre ses dépenses et retrouver ses factures.

Nous avons bien compris que les entreprises avaient des besoins très spécifiques, c’est pour cela que nous avons développé le service V. Pro Entreprises : pour que le voyageur puisse réserver simplement ses billets sur un site qu’il connaît bien, et qu’en même temps l’entreprise puisse traiter ses frais de déplacements et sa comptabilité.

Si nous pouvons faire gagner du temps et de l’efficacité aux entreprises dans la gestion de leurs voyages pros, alors nous aurons atteint notre objectif."

Les sites grand public sont-ils l'avenir du voyage d'affaires ?