Connexion
9 122 Livres Blancs | | 1 360 |

5 propositions pour faire évoluer le fonctionnement des Conseils

Ce livre blanc appelle à la transformation de la gouvernance des entreprises et des organisations, afin de permettre une meilleure prise de décisions grâce à la diversité.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La Fédération des Femmes Administrateurs (FFA) appelle à la transformation de la gouvernance des entreprises et organisations dans notre pays avec une approche au service des parties prenantes et de l’intérêt sociétal

La gouvernance est au croisement de l’exercice de trois pouvoirs : le pouvoir de contrôle, le pouvoir actionnarial, le pouvoir opérationnel. La structure de gouvernance d’une entreprise ou d’une organisation fait converger ces trois aspects. Elle doit le faire avec une vision globale.

Car une structure de gouvernance a aujourd’hui vocation non seulement à administrer mais aussi à conseiller l’entreprise ou l’organisme au regard de son intérêt social et sociétal.

On ne peut en rester à la vision datée et purement économique de ce qu’est l’entreprise ou son pendant public (article 1832 du Code civil). On ne peut non plus mettre de côté toutes les études et les pratiques qui montrent simplement que plus de diversité amène une meilleure prise de décisions.

C’est en se plaçant dans cette perspective que la FFA fait part avec ce Livre blanc de ses propositions pour une gouvernance moderne et efficiente

La Fédération Femmes Administrateurs

La FFA s’est créée en juillet 2012 pour accompagner la mise en œuvre de la loi CopéZimmermann (2011), suivie par la loi Sauvadet article 52 (2012), qui conduisent les grandes entreprises, les ETI et les établissements publics à devoir compter au moins 40% de femmes dans leurs conseils d’administration et de surveillance.

La Fédération promeut le lien entre une gouvernance de qualité, garante d’une performance accrue de toute organisation, et l’ouverture à de nouveaux profils dans les Conseils, que ces lois ont suscité et continuent d’encourager. Elle souhaite en particulier souligner tout l’intérêt d’une transformation de la gouvernance dans notre pays pour faire face aux défis économiques et sociétaux.

La FFA est le regroupement de plusieurs réseaux professionnels de femmes : experts-comptables, avocates, juristes, huissières de justice, haut fonctionnaires. Constitués de femmes d’un haut niveau d’expertise, porteuses des qualités éthiques et déontologiques essentielles à une bonne gouvernance, ces réseaux, par leur mobilisation, démontrent aussi l’existence de viviers de femmes ayant les compétences et l’expérience nécessaires pour exercer les fonctions d’administrateur, et l’intérêt pour les organisations de faire appel plus largement aux femmes dans leurs instances de pilotage, dans la ligne de nombreuses études publiées.

La présidence de la FFA est assurée à tour de rôle par les réseaux fondateurs. Après avoir été exercée par Agnès Bricard, la fondatrice, pour les femmes experts-comptables, et Brigitte Longuet, pour les femmes avocates, la présidence est désormais assurée par Agnès Arcier (fondatrice-présidente d’honneur d’« Administration Moderne », association interministérielle de femmes haut fonctionnaires)."

5 propositions pour faire évoluer le fonctionnement des Conseils