Connexion
7 838 Livres Blancs | | |

Pratiques d'évaluation de la formation dans les entreprises françaises

Ce livre blanc enquête sur les pratiques d'évaluation de formation dans les entreprises françaises.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Avec la Réforme de la formation professionnelle et la généralisation en cours du « Digital Learning », l’évaluation est devenue un chantier prioritaire des responsables formation-RH.

Il s’agit pour eux de construire les stratégies d’évaluation qui démontreront toute la valeur que la formation crée effectivement pour les salariés, les métiers, les entreprises. Il s’agit bien de renforcer les liens - liens opérationnels, liens de confiance - entre le département formation et ses clients internes ou externes, de passer un nouveau contrat reconnaissant à la formation toute sa place qui est potentiellement considérable.

Une place forcément « mesurée », c’est-à-dire fondée sur la mesure, l’estimation aussi fine et objective que possible des résultats obtenus par la formation. « Pratiques d’évaluation de la formation dans les entreprises françaises » : cette nouvelle étude Féfaur se veut une contribution utile au benchmarking de vos dispositifs actuels ou de vos prochains projets d’évaluation de la formation.

Savoir ce qu’ont mis en œuvre plusieurs centaines d’entreprises grandes et moyennes de tous secteurs d’activité, c’est un bon début pour construire une stratégie d’évaluation adaptée...

Car il y a certes autant de stratégies que d’entreprises, qui se déclinent toutefois à partir de quelques invariants. C’est ici qu’il nous faut remercier les membres du panel Féfaur, ces centaines de responsables formation- RH qui réussissent à trouver régulièrement un peu de temps pour répondre à nos enquêtes : l’information vient d’eux, ils nous aident à décrire les multiples paysages de la formation en entreprise ; ils nous ont aidé à décrire ce dernier objet encore mal connu : l’évaluation de la formation.

Deux enjeux se détachent nettement. Les responsables formation-RH interrogés mentionnent l’amélioration de la qualité des offres et du dispositif de formation comme leur premier enjeu.

Le deuxième - l’estimation de l’alignement des formations avec les besoins en compétences des métiers - est étroitement lié au précédent : c’est à partir de cette évaluation que les offres et le dispositif pourront être améliorés, dans un contexte où l’importance des formations métiers se renforcent. A l’inverse, l’optimisation des coûts de formation par une meilleure individualisation ne s’affiche pas comme un enjeu majeur.

Sans doute parce que l’individualisation de la formation n’apparaît pas un facteur sensible de réduction des coûts ; sinon on ne comprendrait pas la place que l’évaluation occupe dans la défense du budget formation vis-à-vis des financiers et de la direction de l’entreprise (3ème enjeu majeur de l’évaluation pour les responsables formation-RH).

On peut s’inquiéter que le renforcement des liens business avec les opérationnels figure dans le bas du tableau, alors que la démarche d’évaluation est à même d’aider grandement la fonction formation à mieux collaborer avec les métiers et gagner ainsi en légitimité."

Pratiques d'évaluation de la formation dans les entreprises françaises