Connexion
11 590 Livres Blancs | | 1 830 |

Sport en entreprise : Quels dispositifs pour mettre les salariés en mouvement ?

Ce livre blanc détaille les différents dispositifs existants pour encourager la pratique d’une activité physique en entreprise.

goodwill-sport-entreprise

Introduction ou extrait du livre blanc

"Quel sport en entreprise pour une meilleure santé ?

Le lien entre activité physique et la santé est largement établi. D’après l’Organisation Mondiale pour la Santé, l’inactivité physique serait même l’une des premières causes de mortalité dans les pays développés (World Health Organisation, 2002). Il convient donc de réfléchir aux critères pouvant faire en sorte que la pratique d’une activité physique et sportive en entreprise permette d’améliorer la santé des employés.

Le terme activité physique englobe tous les mouvements du corps produits par les muscles et consommant de l’énergie (World Health Organisation, 2011). D’après l’OMS, le sport est en réalité une sous partie de l’activité physique, qui peut également inclure toute activité incluant du mouvement, telle que la marche (World Health Organisation, 2011). Ainsi, sur le lieu de travail, trois grandes thématiques concernant la pratique d’une activité physique ont émergé : la sédentarité au travail, les moyens de transports utilisés pour se rendre sur le lieu de travail et la pratique d’une activité physique et sportive au travail (Ecorys, 2017). Dans cette étude, nous nous concentrons sur la promotion de la pratique d’une activité sportive au travail.

L’un des premiers critères que nous avons identifiés est l’importance de la régularité dans la pratique de l’activité physique. Les recommandations de l’OMS sont claires : il est recommandé de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique modérée ou 75 minutes d’activité physique intense par semaine, avec au moins deux fois par semaine des activités concentrées sur le renforcement musculaire (World Health Organisation, 2011).

Le deuxième critère important que nous avons identifié est l’adéquation entre l’activité physique et les capacités physiques de la personne qui la pratique, afin d’éviter les blessures. L’OMS considère en effet que les bénéfices de la pratique sportive surpassent les risques de blessures, mais conseille néanmoins d’encourager la pratique d’une activité physique modérée auprès des personnes inactives (World Health Organisation, 2011).

Ainsi, nous considérerons que le sport en entreprise doit répondre à deux critères majeurs afin de favoriser la santé de la population concernée : l’activité sportive doit être régulière et doit être au bon niveau d’intensité pour limiter les risques de blessures."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc