Connexion
7 978 Livres Blancs | | |

La communication événementielle 2.0

Communication événementielle

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

Depuis plusieurs années, la filière Information-Commuication de l’IAE de Poitiers a introduit la réalisation de livres blancs dans ses pratiques pédagogiques. En mai 2011 sortait Je deviens Dir’com, rédigé par la promotion 2010-2011 du master Stratégie et management de la Communication. Toujours accessible en ligne, ce livre a été beaucoup téléchargé. En 2010, le master Intelligence Economique et Communication Stratégique produisait un livre blanc intitulé « Méthodes d’analyse en intelligence économique », et en 2012 un autre consacré aux tendances de la veille, les deux ayant connu également un grand succès.

A la rentrée 2015, j’ai proposé à la nouvelle promotion du master 2 Stratégie et Management de la Communication ce type de travail collectif comme alternative à un cours classique consacré à la communication événementielle. Le cours a tout de même eu lieu, mais il a été entrecoupé de séquences de travail destinées à penser le livre blanc dans ses objectifs et sa trame, à organiser le travail en groupes pour conduire les missions liées au projet, à suivre l’évolution des actions menées...

L’accord s’est fait sur un objet de communication destiné à des professionnels. Plus précisément, un objet numérique, conforme dans son allure et son orientation de contenu à ce qu’un professionnel peut attendre aujourd’hui, sans négliger que notre formation est universitaire. D’où le programme : quelques pages pour essayer de dé nir la notion et son étendue, des études de cas d’où tirer des leçons d’expérience, des conseils, des repères en termes d’outils et des témoignages. Le tout mis en forme grâce aux talents de graphistes de Marine Brouard et Pauline Le Goff.

L’atout des étudiants est d’être pétris de curiosité et d’appétit de technologies. C’est pourquoi ils étaient quali és pour explorer ce sujet. Il a suf de les mettre en route... et de tout véri er pour garantir la cohérence du résultat et sa solidité sur le fond au bout du compte.

Ce que vous avez entre les mains est le résultat de ce travail collectif. Il montre de quoi ces étudiants sont capables lorsqu’ils décident de s’approprier une question