Connexion
10 464 Livres Blancs | | 1 576 |

Tendances de communication des marques : retour à l'anormal ?

Le monde d'après et le nouveau "normal" en matière de communication des marques.

  • EditeurDigimind
  • Version PDF - 92 pages - 2020 - Français
Tendances de communication des marques : retour à l'anormal ?

Introduction ou extrait du livre blanc

"Peut-être avez-vous vu la publicité pour promouvoir les vacances et sorties en camping car (1) ? Elle a l’air de tomber à pic, évidemment ce n’est pas un hasard : elle s’inscrit dans ces communications "opportunistes" qui, sans parler explicitement de la crise et de ses impacts, pourrait représenter le “nouveau normal” : des nouveaux modes de consommation adaptés à la vie post-pandémie, et aux mesures de précautions sanitaires pour vivre avec le virus. A l’instar du paiement sans contact ou du télétravail.

62% des consommateurs français se tourneront vers des commerçants ayant souffert, ou œuvré positivement pendant le confinement.

De nombreux articles et professionnels vous parlent du monde d’après, qui engendrerait une mutation de la consommation : des achats plus responsables, plus locaux, dans le respect du développement durable, favorisant les marques qui auront agi positivement pendant la crise : 62% des consommateurs se tourneront vers des commerçants ayant souffert, ou œuvré positivement pendant le confinement.

Problème : 43% des français estiment que le critère d’achat pour les produits alimentaires reste le prix. Cependant, deux autres critères prévalent : la production en France des produits (32%), et leur composition saine, voire bio (20%), et ce même en payant plus cher (2). Cela sera-t-il vraiment le cas, pour tout le monde ? Ou ces souhaits s’apparent-ils plus à des résolutions de nouvel an ?

Déjà, des études viennent quelque peu contredire ces prévisions de révolution ou même de changements durables de la consommation. Ainsi l’étude Happydemics consacrée à la consommation des européens post-covid (3) révèle que 49% des français ont prévu de reprendre leurs habitudes de consommation moins d’un mois après l’annonce du déconfinement (seuls 17% évoquent un changement dans leurs habitudes ou une reprise des habitudes dans plus d’un an.)"

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc