Connexion
10 467 Livres Blancs | | 1 577 |

Le futur de l'identité numérique est décentralisé

La gestion des données liées à l'identité numérique est au coeur des préoccupations aujourd'hui : dans ce cadre, Archipels vous propose de découvrir ce livre blanc sur les avantages de décentraliser la gestion de cette identité si précieuse.

  • EditeurArchipels
  • Version PDF - 44 pages - 2021 - Français
Le futur de l'identité numérique est décentralisé

Introduction ou extrait du livre blanc

"Plus de données seront produites au cours des 3 prochaines années que durant les 30 dernières années cumulées.

Les quantités de données échangées chaque jour ont considérablement augmenté ces dernières années, allant de pair avec la multiplication des sources et des moyens de collecte d’information. On estime qu'on produira plus de données dans les 3 ans à venir que pendant les 30 dernières années. En parallèle de cette augmentation spectaculaire, on assiste à une défiance croissante des individus sur la manière dont leurs données personnelles sont traitées et conservées.

Et pour cause, selon le baromètre du Forum International de la Cybersécurité 2021, les violations de données sont en constante hausse : en un an et demi, le nombre de violations de données par jour est passé de 4,5 à 7. Dans le viseur, la manière centralisée dont nos données sont conservées. Cette centralisation augmente considérablement les points de défaillance et s’accompagne d’une accumulation de données personnelles chez les géants de la technologie. C’est pourquoi, à l’instar de la nouvelle proposition de règlement pour établir un cadre d’identité numérique européenne3, de plus en plus de voix s’élèvent pour l’émergence de nouveaux systèmes de gestion de notre identité numérique : décentralisés et contrôlés par l’utilisateur.

De manière classique, lorsqu’il est fait référence à l’identité, l’on pense aisément aux attributs d’état civil d’une personne :

Son nom, son prénom, sa date et lieu de naissance, son sexe ou encore sa nationalité. Cette identité dite pivot4 est généralement inscrite dans les registres de l’état civil. Elle figure ensuite dans les titres d’identités qui permettent à toute personne de prouver son identité, d’être reconnue par la société et d’exercer ses droits dans le monde physique. Il en va de même pour les entreprises lors de leurs enregistrements au Registre du Commerce et des Sociétés. Avec les avancées d’Internet, et, dans un monde numérique en plein essor où les échanges sont de plus en plus digitaux, la notion d’identité s’est complexifiée. Un ensemble très disparate de données sont utilisées pour représenter et distinguer une personne incluant par exemple le courriel, des identifiants de connexion divers, des caractéristiques biométriques, un numéro de carte bancaire ou encore l’adresse IP."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc