Connexion
11 318 Livres Blancs | | 1 737 |

Zoom sur le clostridium difficile

Ce livre blanc fait un point sur le clostridium difficile, un genre bactérien associé entre autre au tétanos et au botulisme.

  • EditeurMeiko France
  • Version PDF - 20 pages - 2014 - Français
Zoom sur le clostridium difficile

Introduction ou extrait du livre blanc

"C’est un privilège pour moi de pouvoir écrire la préface de ce livre blanc, qui aborde un sujet qui me passionne depuis le début de ma carrière. Tous les êtres humains, même les membres de la famille royale ou d’un gouvernement, défèquent et urinent.

Un grand nombre d’expressions est utilisé pour parler du fait de se rendre aux toilettes, tout en évitant de le nommer explicitement: «aller au petit coin», « se rendre aux cabinets » ou encore «aller se repoudrer le nez ».

En effet, ce besoin vital est considéré comme honteux par la société. Il arrive cependant que nous devions malgré tout en parler autour de nous lorsque nous nous trouvons dans des lieux insalubres, face à des toilettes sales, ou lorsque nous tombons malades.

Mais comment faire lorsque l’on est alité, complètement dépendant des autres et que nous nous trouvons dans l’obligation d’utiliser un bassin? Beaucoup de patients se trouvent aujourd’hui face à cette réalité qui n’est pourtant pas assez abordée au sein du corps médical. Encore trop d’infirmières ne réalisent pas qu’il existe un risque de transmission des micro-organismes et de contamination entre plusieurs patients lors de la manipulation de bassins et d’urinaux.

Des mesures préventives sont mises en place lors d’épisodes diarrhéiques mais les directives n’expliquent pas comment manipuler un bassin, bien que ce dernier représente une menace majeure dans la transmission et la propagation des micro-organismes. 10% de la population mondiale sont porteurs de bactéries hautement résistantes sans même le savoir.

Ces bactéries vivent dans l’organisme et sont éliminées par les déjections. Tous les patients représentent un risque et les excreta des patients peuvent être dangereux pour les autres.

Ces dix dernières années, les patients d’hôpitaux et de maisons de retraite, soit un grand nombre de personnes âgées, ont été victimes de la menace croissante des maladies nosocomiales causées par les micro-organismes résistants.

Les traitements standards sont de moins en moins efficaces et provoquent des maladies de longue durée, un plus grand risque de mort, des séjours à l’hôpital plus longs et des risques plus élevés de transmission à d’autres individus.

Les coûts de contrôle et de traitement augmentent dans le monde entier et représentent une lourde charge financière. Par ailleurs, la mondialisation a permis aux micro-organismes de se répandre de façon plus rapide dans le monde entier à travers les êtres humains, mais également la nourriture.

L’accroissement global de différents types de bactéries à gram négatif, telles que la pseudomonas aeruginosa (bacille pyocyanique) ainsi que les entérobactéries, et les bactéries à gram positif telles que le staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) ou le clostridium difficile, est un fait.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), «par assainissement, on entend la mise à disposition d’installations et de services permettant d’éliminer sans risque l’urine et les matières fécales ».

Ainsi, la manipulation manuelle des bassins au sein des hôpitaux et des maisons de retraite ne représente pas un dispositif sûr compte tenu du risque d’infections nosocomiales transmissibles par aérosolisation et éclaboussures des excreta. Dans ce contexte, le clostridium difficile se révèle être un risque majeur de propagation et est particulièrement difficile à traiter."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc