Connexion
8 421 Livres Blancs | | |

Stratégie nationale du Lifelong Learning

Faisant référence aux dispositions du programme gouvernemental concernant la définition d’une stratégie du Lifelong Learning, ce Livre blanc se limite aux volets de l’éducation et de la formation des adultes, à l’exception du volet relatif à l’orientation qui couvre le Lifelong Learning dans son ensemble.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"L’apprentissage tout au long de la vie, le Lifelong Learning, est indispensable pour « permettre à l’humanité de progresser vers les idéaux de paix, de liberté et de justice sociale » (Jacques Delors, 1996).

Le Lifelong Learning couvre «toute activité d’apprentissage entreprise à tout moment de la vie, dans le but d’améliorer les savoirs, savoir-faire, aptitudes, compétences et/ou qualifications, dans une perspective personnelle, sociale et/ou professionnelle » (Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, CEDEFOP 2008, p. 123).

Au niveau national, les acteurs clés s’accordent sur cette définition. Le Lifelong Learning s’adresse donc à toute personne, quels que soient son âge et son cadre d’apprentissage.

Il comprend aussi bien la formation initiale (enseignement fondamental, enseignement secondaire, formation professionnelle, enseignement supérieur), que l’éducation et la formation des adultes sans distinction du type de formation, qu’elle soit formelle, non-formelle ou informelle.

C’est cette conception large du Lifelong Learning qui sert de base à ce Livre blanc.

Traditionnellement, la dénomination «Lifelong Learning » au Luxembourg est surtout utilisée pour qualifier la formation professionnelle continue.

Faisant référence aux dispositions du programme gouvernemental concernant la définition d’une stratégie du Lifelong Learning, le Livre blanc se limite aux volets de l’éducation et de la formation des adultes, à l’exception du volet relatif à l’orientation qui couvre le Lifelong Learning dans son ensemble.

  • (...) Le début de la réflexion européenne sur le Lifelong Learning
  • La coopération européenne en matière d’éducation et de formation s’est développée graduellement.

Des étapes préliminaires importantes ont abouti à la démarche actuelle du Lifelong Learning : l’introduction du concept de l’éducation permanente (Conseil d’Europe 1970), la Charte communautaire des droits fondamentaux des travailleurs ayant fixé un droit d’accès à la formation continue pour tout travailleur (1989), le Livre blanc sur l’éducation et la formation « Enseigner et apprendre. Vers la société cognitive » (1995) et l’année européenne de « l’Éducation et de la Formation tout au long de la vie »(1996).

  • Au Luxembourg, un processus similaire s’est engagé 
  • En mars 1992, le Premier Ministre a chargé le Conseil économique et social (CES) de l’éclairer sur les trois domaines de la formation continue afin de créer un cadre général réglementant le marché de la formation continue au Luxembourg.

Le CES a étudié les trois volets de la formation continue : la formation professionnelle continue, la deuxième voie de qualification et la formation économique, politique et sociale du citoyen.

Il a proposé une série de recommandations dans son « Triptyque de la saisine gouvernementale du 17 mars 1992 » 2 . Certaines recommandations ont été suivies, mais leur mise en œuvre est relativement récente.

En sont issus, entre autres, le congé individuel de formation (loi du 24 octobre 2007), les aides aux entreprises pour favoriser l’accès collectif à la formation (loi du 22 juin 1999) et la validation des acquis de l’expérience (loi modifiée du 19 décembre 2008)."

Stratégie nationale du Lifelong Learning