Connexion
8 527 Livres Blancs | | 1 042 |

Démystifier, comprendre et appréhender l’IA dans votre cabinet

Comprendre la révolution de l'IA au sein des cabinets comptables.

  • EditeurInqom
  • Version PDF / En ligne - 64 pages - 2019 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Au moment de choisir la bonne formule, un doute nous envahit. Doit-on démythifier ou démystifier l’intelligence artificielle ? L’usage commun, autrement dit celui relayé majoritairement par les médias, opte pour le second choix. Tentons d’aborder le premier. De Jean Girodet à Joseph Hanse, les plus illustres lexicographes de la langue française nous avaient pourtant mis en garde sur l’emploi impropre et abusif de l’un pour l’autre.

Après une vérification au carbone 14, étonnamment, nous découvrons que ces deux mots sont relativement récents. Tandis que le vocable « démystificateur » fait son entrée dans le Larousse de 1948, le verbe « démythifier » est relevé pour la première fois dans le journal Le Monde, en date du 15 mai 1966. Il intègre un dictionnaire, pour la première fois, en 1971, en faisant son apparition dans l’encyclopédie Le Quillet. Même si ces deux termes ne diffèrent que sensiblement dans leur définition, ils ne doivent, toutefois, pas s’utiliser dans les mêmes circonstances, encore moins pour aborder un sujet aussi complexe que l’IA. Ces mots ne convoquent pas, en effet, le même champ sémantique. Selon Jean Girodet, démystifier, c’est « s’efforcer de dépouiller une entité de son caractère mystérieux ou trompeusement embellissant ; et s’il porte sur une personne, il s’agit de la désabuser, de l’arracher à sa crédulité causée par une tromperie collective. » Le verbe démythifier traduit une intention objective et scientifique, de faire le trientre les déguisements de l’inexactitude et les faux-semblants de l’exagération, afin de faire ressortir la vérité. Démystifier suggère d’enlever à une entité un mystère qui apparaît comme mensonger, trompeur, indigne de confiance, presque condamnable. Est-ce le cas avec l’IA ?

Cette modeste querelle lexicale a un sens : rappeler l’importance d’utiliser le mot juste pour se faire comprendre. Finalement, démythifier l’intelligence artificielle, c’est faire en sorte de l’appréhender pour ce qu’elle est vraiment, dans la neutralité de sa vérité. Mais avant cela, chaque professionnel du chiffre doit se démystifier lui-même vis-à-vis de cette technologie."

Démystifier, comprendre et appréhender l’IA dans votre cabinet