3 460 Livres Blancs | | |

L'accompagnement de dirigeants par des dirigeants : un nouveau métier

"Diriger, ça s'apprend !" Ce livre blanc rédigé par Visconti traite la façon qu'agissent les dirigeants d'entreprise, quelles habitudes de travail pratiquent-ils, et comment ils peuvent améliorer leur productivité.

  • EditeurVisconti
  • Version PDF - 19 pages - Octobre 2016 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Lors de multiples rencontres avec des dirigeants d’entreprise, nous les avons interrogés sur leur métier. Sont-ils motivés par leur projet d’entreprise ? Par quoi sont-ils stressés ? En réponse, les dirigeants déclarent accorder une place de plus en plus importante dans le management de leurs équipes. Les ressources humaines qui ont été trop longtemps sous-estimées par les dirigeants, commencent à faire partie de leurs priorités.

Selon un récent sondage réalisé auprès d’une centaine de dirigeants d’entreprise, 93 % se disent heureux. Ce qui motive 98 % d’entre eux est le projet d’entreprise (pour 66 % c’est même la motivation première). Pour les trois quarts des dirigeants, l’évolution du carnet de commandes est la raison principale de leur stress, avant le rythme de travail et le conflit avec certains salariés.

Pourtant, il est intéressant de constater que moins de la moitié d’entre eux place la fonction commerciale dans leurs priorités. Du point de vue managérial, 30 % des dirigeants ne donnent pas d’objectifs quantitatifs et qualitatifs à leurs salariés. Or, cette formalisation d’objectifs est la base d’une organisation commerciale efficiente.

Hubert Reynier, PDG de VISCONTI et business coach insiste : « Un salarié sans objectifs ne va nulle part ! La vision des résultats à atteindre est indispensable pour entretenir la motivation et donc l’efficacité des collaborateurs. » De même, 34 % des dirigeants n’ont pas mis en place de réunion d’équipe ou de comité de direction hebdomadaire.

Toutefois, on peut noter une vraie prise de conscience des dirigeants quant à l’importance du management. Ainsi, alors que cette fonction a longtemps été sous-estimée par les dirigeants, 64 % d’entre eux placent les ressources humaines dans leurs trois priorités.

Selon le baromètre international RH publié par Michael Page, la fonction RH évolue de plus en plus vers des missions intégrées aux enjeux stratégiques des entreprises. Autrefois perçues comme une fonction principalement administrative et de support à la direction générale, les Ressources Humaines opèrent dorénavant au plus près des décisions stratégiques de l’entreprise.

En effet, près de deux directeurs RH sur trois sont directement rattachés à la direction générale et 80 % ont des fonctions stratégiques significatives. Concernant les priorités RH, les talents se positionnent au premier plan : les missions rattachées à leur suivi – recrutement, gestion et rétention – représentent les priorités principales de la fonction au niveau mondial."