Connexion
8 728 Livres Blancs | | 1 104 |

Comment évaluer les conséquences de la crise du Covid-19 sur votre immobilier de bureau ?

BNP Paribas fait le tour de la question de l'immobilier de bureau dans le contexte de la crise du Covid-19.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Au printemps 2020, ce sont près de 3,5 milliards de personnes qui se sont confi nées à divers degrés dans près de 80 pays pour tenter d’endiguer l’épidémie de COVID-19. Cette expérience planétaire inédite questionne aujourd’hui nos façons d’habiter, de nous déplacer et, bien sûr, de travailler.

Nouvelles mesures d’hygiène et de distanciation physique, travail décentralisé, nouveaux outils de collaboration… le bureau post-viral intègre désormais de nouvelles pratiques, laissant présager une rupture durable dans la façon dont les entreprises utilisent et aménagent leurs espaces de travail.

Pour les PME comme pour les grands groupes, la nécessité de gagner en agilité semble donc plus que jamais à l’ordre du jour, faisant émerger de nombreuses questions en matière de stratégie immobilière :

Le coronavirus a-t-il un impact sur le flex-office ?  

Faut-il remettre en question les open-spaces ?  

Quelles sont les nouvelles contraintes légales à respecter concernant le nombre de m² par salarié ?

Le travail a distance va t-il s’intensifi er dans les mois et les années à venir ? Et si c’est le cas, comment l’implémenter dans des entreprises ou dans des fonctions qui ne s’y prêtent pas forcément ?  

Comment imaginer une organisation des espaces de travail post-covid assurant sécurité et bien-être des collaborateurs ?  

Quelles seront les nouvelles implantations géographiques stratégiques pour les immeubles tertiaires : les critères d’accessibilité et de desserte en transports seront-ils réévalués ?  

L’immobilier, jusqu’alors premier actif au bilan et deuxième poste de dépenses pour la plupart des organisations – conservera-t-il cette position centrale au sein des entreprises ?"

Comment évaluer les conséquences de la crise du Covid-19 sur votre immobilier de bureau ?