Connexion
7 557 Livres Blancs | | |

La vérité sur les communications unifiées - Apports, usages et implémentation

Ce livre blanc a vocation à vous présenter les communications unifiées. Pour ce faire, Apps2com a voulu adopter principalement le point de vue de l’entreprise finale.

  • EditeurApps2com
  • Version PDF - 28 pages - 2017 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Cela fait près de 10 ans que l’on évoque les communications unifiées en entreprises. Force est de constater, malgré les multiples présentations et livres blancs qui se sont succédés, que le concept en demeure encore quelque peu mystérieux du point de vue des entreprises.

De même, ce sont souvent les très grands comptes qui en bénéficient alors que les entreprises moyennes ou petites en restent aux outils de communication classiques que sont le téléphone ou le mail. Nous voudrions partager une conviction : les communications unifiées vont se déployer et toucher à terme toutes les entreprises.

Parce que les individus ou les jeunes générations introduisent de nouveaux supports en entreprise comme la messagerie instantanée ou les réseaux sociaux. Parce que les outils traditionnels sont saturés – voyez l’inflation de mails quotidiens que nous devons traiter.

Parce qu’enfin les nouvelles formes de commercialisation (services dans le cloud avec paiement à l’usage) rendent aujourd’hui l’implémentation de nouveaux services bien plus aisée dans les entreprises de toute taille que l’installation des PABX hier. Ces nouveaux outils sont source de productivité dans l’entreprise en décuplant la capacité à joindre des prospects ou à faire travailler ensemble des partenaires distants. Et ils sont nécessaires pour que l’entreprise entre de plain-pied dans la transformation numérique.

Ce livre blanc a vocation à vous présenter les communications unifiées. Pour ce faire, nous avons voulu adopter principalement le point de vue de l’entreprise finale. Nous vous en souhaitons bonne lecture.

(...) Selon les économistes, nous sommes entrés depuis la fin du XXe siècle dans une économie dite de la connaissance ou du savoir, c’est-à-dire que la manipulation de l’information (et donc sa transmission) devient centrale dans l’activité des entreprises et des salariés. Fritz Machlup montre en 1977 que près de 45% de la main d’œuvre employée aux États-Unis a pour tâche de manipuler de l’information.

Et les industries de la connaissance représentent à l’aube de l’an 2000 50% du PIB de la zone OCDE. Phénomène qui ne fait que se renforcer avec le développement de l’informatique, et désormais d’Internet.

Et cette théorie trouve confirmation dans les propos mêmes des salariés : ceux-ci déclarent en effet passer 1h42 min par jour à rechercher de l’information, et 1h49 min à échanger avec des collègues, des partenaires ou des clients. Soit un total de 3h31 min par jour à manipuler et transmettre de l’information !"

La vérité sur les communications unifiées - Apports, usages et implémentation