Connexion
9 067 Livres Blancs | | 1 325 |

Chemin de fer ou vapeur - Le jour où les télécoms s'arrêteront

Une perspective sur l'évolution de l'industrie des télécoms.

  • EditeurBearingpoint
  • Version PDF - 8 pages - 2012 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Juin 2012 : le Minitel s’arrête définitivement. Fin d’une époque révolue diront certains, étape naturelle dans le développement des télécoms diront d’autres. Au-delà de l’aventure industrielle que représente le Minitel, sa disparition donne l’occasion de discuter le devenir des télécoms, en tant que fondation de la troisième révolution industrielle. En sont-ils la vapeur – qui fut, par sa maîtrise, à la base de la première révolution – ou le chemin de fer – comme fondement d’un nouveau secteur économique ? Ils sont en tout cas à l’origine du phénomène de convergence, non au sens télécom pur (fixe – mobile – internet) mais au sens économique de disparition des barrières entre secteurs. Quelle place tiendra donc le secteur des télécoms dans quelques années avec le renforcement de la convergence ? Trois scénarios peuvent être envisagés : la vapeur, le chemin de fer ou le subliminal.

Prenons le premier cas de figure. Les télécoms se sont banalisés au point de ne plus représenter grand-chose dans l’économie. Cette idée n’est pas nouvelle : le sujet est en débat depuis la fin des années 90 sur le thème de la « commoditisation » des télécoms. Derrière ce néologisme se cache un mécanisme économique assez simple. Les télécoms (le transport, la distribution et la mise en accès de la voix et des données) deviennent une commodité : ils perdent une grande part de leur valeur, et sont donc un bien ou service fortement substituable. Dans ce scénario, le secteur télécom évolue en un secteur banalisé moins porteur de transformation et d’innovation que par le passé… mais il aura été entre temps le vecteur de la troisième révolution industrielle, fondée sur le développement d’un secteur à part entière autour du transport d’informations. Les contours et véhicules de ce secteur sont encore flous à ce jour, mais il est certain que les télécoms en sont un acteur clé. Pour reprendre l’analogie, les télécoms seraient la vapeur de cette révolution industrielle."

Chemin de fer ou vapeur - Le jour où les télécoms s'arrêteront