Connexion
7 438 Livres Blancs | | |

Quelle organisation pour une gouvernance des données agile ? Vers une data democracy

Zeenea vous explique comment vous organiser pour assurer une gouvernance des données agile.

  • EditeurZeenea
  • Version PDF - 40 pages - 2019 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Dans la course à la transformation digitale à laquelle nous assistons depuis quelques années, les entreprises cherchent à devenir “data-driven” : prendre les bonnes décisions et identifier les secteurs clés d’innovation non plus en misant sur l’intuition géniale de quelques-uns, mais en exploitant de façon systématique les océans toujours plus vastes de données qu’elles génèrent.

Mais dans ce domaine, il y a un monde de l’intention à l’exécution. Et la conquête de ce monde passe par la mise en place d’une gouvernance des données susceptible de conjuguer avec bonheur le respect d’obligations réglementaires toujours plus exigeantes et l’exploitation la plus large des données dans tous les métiers de l’entreprise.

En 2018, nous avons publié notre premier livre blanc “Pourquoi démarrer une gouvernance des données agile ?”. Notre ambition était d’apporter un éclairage pragmatique sur les attributs de cette gouvernance de données capable de relever les défis de cette nouvelle ère de l’information : nous la souhaitons ascendante, non invasive, automatisée et itérative. En un mot, agile.

Pour ce deuxième opus, nous avons décidé de nous attaquer avec le même état d’esprit à l’organisation de cette gouvernance agile des données, et à sa mise à l’échelle.

Nous nous attacherons dans un premier temps à faire un état des lieux des organes de gouvernance que nous rencontrons aujourd’hui dans les organisations traditionnelles. Ces derniers sont souvent le produit d’une démarche défensive, héritée du Master Data Management ou d’initiatives plus larges de mise en place d’une gouvernance des systèmes d’information. Très centralisés, parfois bureaucratiques, ils se focalisent sur les indispensables fonctions de contrôle et de conformité, au détriment parfois radical de la simplicité d’accès aux données pour les acteurs de l’entreprise."

Quelle organisation pour une gouvernance des données agile ? Vers une data democracy