Connexion
7 236 Livres Blancs | | |

L’intelligence artificielle, de l’humain à la machine

Tout comprendre de l'intelligence artificielle.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"IA dite « faible »

L’intelligence artificielle « faible » est la plus répandue à l’heure actuelle. Elle vise à imiter le comportement préétabli qu’aurait eu un être humain face à une situation donnée. Le terme « faible » est employé, car ce type d’intelligence artificielle n’agit que de façon binaire en fonction de la manière dont elle a été programmée. S’il se passe ceci alors, je fais cela. L’éventualité et le dépourvu ne peuvent être pris en compte. Pour cette raison, les IA « faibles » n’évoluent généralement pas dans le temps et sont très spécifiques à leur domaine d’application.

Un bon exemple est le site Akinator qui, après un certain nombre de questions, est en mesure de deviner la personne ou l’objet à laquelle l’utilisateur est en train de penser. De manière simple, le fonctionnement repose sur une importante base de données répertoriant les caractéristiques d’un grand nombre de personnalités et objets. Les questions permettent d’éliminer des possibilités jusqu’à-ce qu’il n’en reste plus qu’une.

IA dite « forte »

Plus qu’une simple imitation, l’intelligence artificielle « forte » s’apparente au comportement humain dans ses attraits les plus particuliers. Un robot doté de ce type d’intelligence serait ainsi capable de raisonner, aurait une réelle conscience et serait doté de sentiments. Il pourrait apprendre de lui-même et modifier son comportement pour s’adapter à toutes les situations. Cette capacité, à évoluer dans le temps sans l’intervention humaine est caractéristique de l’intelligence artificielle forte.

Aucune IA répondant à l’ensemble de ses critères n’existe à ce jour, mais les recherches ont déjà apporté des résultats satisfaisants. Un exemple connu est le robot NAO ayant été en mesure de comprendre par lui-même qu’il était doté de la parole. Si cette prouesse semble dérisoire, elle constitue un important pas dans la conscience robotique. Par ailleurs, le secteur ayant bénéficié des avancées les plus prometteuses est sans doute celui de l’apprentissage."

L’intelligence artificielle, de l’humain à la machine