Connexion
7 469 Livres Blancs | | |

Le guide de la cooptation : pour les recruteurs

Ce livre blanc fait le point sur les bases de la cooptation, une méthode appliquée dans le domaine du recrutement.

  • EditeurKeycoopt
  • Version PDF - 14 pages - 2018 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La cooptation, késako ?

Etymologiquement, le terme « cooptation » est issu du verbe latin « cooptatio, onis » qui signifie « élire » ou encore « incorporer ». A tort, il est parfois renommé « cooptage ».

La cooptation repose avant tout sur l’entretien et l’activation d’un réseau (personnel ou professionnel) pour obtenir des recommandations dans le cadre d’un recrutement / d’une recherche de talents. Cette pratique met en lien un candidat, un recruteur et un auteur d’une recommandation (= coopteur), qui peut d’ailleurs être un collaborateur de l’entreprise. Par exemple : Elisabeth recommande son ancien collègue Samuel pour un poste de contrôleur de gestion à pourvoir chez EDF.

- Pour un candidat (en poste ou non), ouvert à de nouvelles opportunités professionnelles, la cooptation représente une belle opportunité. Il va ainsi solliciter son réseau et être potentiellement recommandé auprès d’éventuels recruteurs ou être informé de nouvelles opportunités (avec des offres d’emploi dont il n’avait pas nécessairement connaissance).

- Dans le cas du recruteur, qui a un ou plusieurs postes à pourvoir, la cooptation est également un outil de choix. Par la sollicitation du réseau, interne ou externe à l’entreprise, il va obtenir des recommandations et des candidatures qualifiées. Il peut notamment être mis en relation avec des profils atypiques ou difficiles à atteindre.

Ce système de recrutement va souvent de pair avec une gratification : si la cooptation est fructueuse (qu’elle aboutit à un recrutement), les personnes à l’origine de la recommandation peuvent percevoir une prime de cooptation ou une récompense."

Le guide de la cooptation : pour les recruteurs