Connexion
10 359 Livres Blancs | | 1 555 |

Performance du cycle order-to-cash

Comment appréhender ces changements dans votre organisation ? Quelles nouvelles procédures ou outils mettre en place ? Faut-il repenser son modèle organisationnel ? Réponse dans ce livre d'Esker.

  • EditeurEsker
  • Version PDF - 17 pages - Français
Performance du cycle order-to-cash

Introduction ou extrait du livre blanc

"Les déclarations d’intention des entreprises ne laissent pas de doute : la fin de la décennie actuelle coïncide avec le début d’une nouvelle ère.

Une étude réalisée par le cabinet d’audit PwC et la DFCG , portant sur l’évolution des usages numériques entre 2016 et 2020, place la dématérialisation en tête des projets à venir au sein des organisations, qu’il s’agisse des processus P2P (Purchase-to-Pay), R2R (Record-to-Report) ou encore O2C (Order-to-Cash).

ORDER-TO-CASH & PERFORMANCE

Si les entreprises ambitionnent ainsi de revoir de fond en comble leur organisation, c’est que les intérêts de se tourner vers les innovations numériques sont multiples. La mise en place d’un cycle Order-to-Cash optimisé sécurise avant tout le chiffre d’affaires.

En effet, la fiabilisation de la prise de commandes en amont a des conséquences sur l’ensemble des tâches qui en découlent : la facturation gagne en exactitude, le recouvrement est facilité et les litiges sont diminués. Les indicateurs et tableaux de bord élaborés à partir de solutions de digitalisation du cycle Order-to-Cash permettent de mieux piloter l'activité au global en déterminant les métriques pertinentes à suivre à chaque étape du processus : volume de commandes à traiter, nombre de commandes en attente ou urgentes, factures à valider avant diffusion, montant des encours clients, créances en retard, nombre de litiges...

Une gestion dématérialisée de l'intégralité du cycle O2C apparaît par ailleurs comme un levier pour mieux établir des correspondances entre le règlement d’un montant et les factures associées.

En effet, un seul paiement correspond parfois à deux factures réglées en une seule fois. Le libellé renseigné est souvent très vague, indiquant simplement le nom du fournisseur. Dans le cas d’une prestation de service, il peut être important de savoir précisément quelles tâches de cette prestation sont réglées.

Il apparaît alors comme indispensable d'avoir une visibilité globale, à la fois sur le processus de commandes mais aussi sur celui de facturation et de recouvrement."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc